victor hugo fonction du poèteVoici un commentaire du poème « Fonction du poète » de Victor Hugo.

L’extrait étudié correspond aux trois dernières strophes, à partir de « Peuples ! Ecoutez » . Clique ici pour lire l’extrait étudié.

Fonction du poète : introduction

«Fonction du Poète» est un poème extrait du recueil Les Rayons et les Ombres (1840) dans lequel Victor Hugo, chef de file du romantisme, explique quel est, selon lui, le rôle du poète et de la poésie.

Dans «Fonction du Poète», premier poème de ce recueil, Victor Hugo aborde les thèmes de l’engagement politique du poète et de son rôle de guide éclairé.

Questions possibles à l’oral :

♦ Quelles fonctions du poète peut-on dégager dans ce texte ?
♦ En quoi ce poème correspond-il à l’esthétique romantique ?
♦ Quels sont les liens qu’entretient le poète avec le divin ?
♦ Quels rapports le poète entretient-il avec la tradition ?

Annonce du plan :

Dans cet extrait de «Fonction du Poète», Victor Hugo présente le poète comme un visionnaire (I) capable de guider le peuple (II), mais aussi comme un intermédiaire divin entre Dieu et les hommes (III).

I- Le poète : un visionnaire

A-  Le poète s’affranchit des contraintes classiques

Par certains aspects, le poème « fonction du poète » reste fidèle aux règles de la poésie classique.

On trouve par exemple une alternance de rimes féminines et masculines : «Poète / complète, sac/ éclai» ou «éclos / flots, femme / âme».

Il fait également alterner rimes croisées, plates et embrassées. Cette variété de rimes souligne sa virtuosité.

Cependant, Victor Hugo, qui est avec Lamartine l’un des chef de file du romantisme, prend certaines distances avec les contraintes classiques.

Le poème est ainsi composé de dizains de vers octosyllabiques (vers de huit syllabes). L’octosyllabe est plutôt utilisé en poésie classique pour les genres légers et comiques.

Il a également recours à de nombreux enjambements qui créent une disharmonie entre la syntaxe et la métrique :
♦ «Lui seul distingue en leurs flancs sombres / le germe qui n’est pas éclos» ou «Il rayonne! Il jette sa flamme / Sur l’éternelle vérité !»
« Toute idée, humaine ou divine / Qui prend le passé pour racine».

Ces enjambements atténuent ou suppriment la pause en fin de vers et renouent ainsi avec la fluidité de la parole plus naturelle.

Le poète utilise également des topoï (des motifs) propres à l’esthétique romantique :

♦ La nature : le poète est représenté comme un lien entre l’homme et la nature;
♦ Le poète comme paria, qui vit à part du reste des hommes;
♦ L’expression des sentiments : Le poète exprime son émotion;
♦ Le mysticisme.

Ces topoï constituent les fondements de la poésie romantique et s’opposent aux topoï de la poésie classique (la mythologie notamment).

B- Le poète permet une évolution de la tradition vers la modernité

Pour Victor Hugo, le poète, tout en ayant conscience du poids de la tradition, propose de nouvelles formes d’expressions tournées vers la modernité.

Il a connaissance du passé, mais se tourne résolument vers l’avenir. Cette idée est mise en valeur dans le poème par plusieurs procédés.

La métaphore : «Marche, courbé dans vos ruines», montre le poète comme un homme qui marche dans les ruines . Le terme «ruines» évoque quelque chose qui n’a plus d’utilité et sur quoi il faut reconstruire. Ces ruines sont en fait les règles propres à la poésie classique.

Cette métaphore est immédiatement suivie d’une anadiplose (reprise du dernier mot d’une proposition au début de la proposition qui suit) qui confirme cette idée : «Ramassant la tradition./ De la tradition féconde». La reprise du mot tradition son importance dans la création poétique.

Néanmoins, la vision de Victor Hugo reste très positive.

En effet, la reprise du terme « tradition » associé à l’adjectif (« tradition féconde») soulignent que le poète s’appuie sur cette tradition poétique pour se diriger vers plus de modernité.

Ainsi, il n’y a pas un rejet total, ou une rupture nette avec la tradition, mais bien une évolution nécessaire, rendue possible par le poète.

C- Le poète est tourné vers le futur

Victor Hugo considère le poète comme un visionnaire, capable de voir le futur lorsque les hommes demeurent figés dans le présent ou le passé.

Le poète possède ainsi une vision particulière : «Lui seul distingue ». Le verbe « distinguer » est à prendre ici dans ses deux acceptions :
♦ Distinguer par les sens  : le poète voit.
♦ Distinguer par l’esprit : le poète comprendperçant les ombres» ) et analyse le futur  («Le germe qui n’est pas éclos» ).

Le poète est donc le témoin privilégié de son temps. Il est conscient de la direction (culturelle, politique…) que prend l’humanité, et souhaite transmettre ses connaissances par la poésie.

Le poète devient ainsi le lien entre le présent et le futur.

On peut relever des termes appartenant au champ lexical du temps : «temps futurs», «ruines», «passé», «avenir».

Le chiasme : «Qui prend le passé pour racine / A pour feuillage l’avenir», associé à la métaphore de l’arbre solidement attaché au passé (« racine » ) mais qui regarde l’avenir (« feuillage » ), insiste sur cette fonction du poète comme lien entre le passé et l’avenir.

Par sa vision et son analyse de ce qui peut se passer, le poète visionnaire se doit de guider les hommes.

II- Le poète : un guide

A- Le poète instruit les hommes

« Fonction du poète » est un poème didactique : il vise à instruire les hommes.

Plusieurs aspects soulignent cette fonction didactique.

Tout d’abord, le poète s’adresse directement aux hommes, réclamant leur attention : «Peuples ! Ecoutez le Poète».

Les articles possessifs de la deuxième personne soulignent l’adresse directe : «Votre nuit», «vos ruines».

L’apostrophe faite aux hommes associée à l’impératifécoutez») donne de l’emphase au discours.

Les nombreuses phrases exclamatives révèlent l’engagement du poète.

B- Le poète est seul contre tous

Parce que le poète est un guide, il est aussi un être seul, différent et considéré comme un paria par le genre humain.

L’idée de la solitude est ainsi omniprésente dans « fonction du poète ».

On relève tout d’abord une opposition constante entre le singulier qui caractérise le poète et le pluriel qui représente le reste des hommes. Cette opposition se lit dès le premier vers : «Peuples ! Ecoutez le Poète !».

L’anaphore : «Lui seul» et la structure emphatique «C’est lui qui»  insiste encore sur la solitude du poète mais aussi sur l’importance de son rôle : c’est à lui qu’incombe le devoir de guider les humains.

Ce rôle est d’autant plus difficile que le poète est considéré comme un paria par la société : «malgré les épines / l’envie et la dérision / Marche, courbé». Cette accumulation met en évidence les trois types de réactions auxquelles fait face le poète :

♦ Ceux qui le critiquent et qui sont représentés par la métaphore : «les épines».
♦ Ceux qui éprouvent de la jalousie à son égard (« envie » ).
♦ Ceux qui se moquent (« dérision » ). On note que la diérèse oblige à prononcer le terme « dérision » en 4 syllabes (dé-ri-si-on) et non3 (dé-ri-sion), faisant entendre les ricanements dont le poète est victime.

C- La parole du poète est universelle

Cependant, Victor Hugo demeure optimiste. Même «courbé»  le poète continue à marcher. Sa parole est universelle : elle touche tout et tous.

C’est ce qu’exprime les termes antithétiques rapprochés grâce à une conjonction de coordination à valeur additionnelle : «Ville et désert, Louvre et chaumières ».

L’utilisation emphatique de la conjonction « et »(«Et les plaines et les hauteurs» ) et du pronom indéfini nominal : «A tous» renforce cette idée d’universalité.

La nature même du poète est globalisante puisqu’elle dépasse la notion de genre : «Homme, il est doux comme une femme». La comparaison qui place deux termes opposés au début et à la fin du vers présente le poète comme un être différent, capable d’abolir les frontière de temps mais aussi de genre.

III- Le poète : un prophète

Le rôle de guide et de visionnaire du poète prend une dimension mystique dans ce poème. Le poète devient un prophète, un intermédiaire entre Dieu et les hommes.

A- Ombres et Lumières

On observe dans « Fonction du poète » une opposition entre l’ombre et la lumière.

Le début du poème commence dans l’ombre : «Dans votre nuit, sans lui complète»  et se termine dans la lumière : «D’une merveilleuse clarté. / Il inonde de sa lumière»

Cette antithèse renvoie au titre du recueil  (Les rayons et les ombres), et fait référence aux réalités opposés que le poète souhaite lier.

Aussi, les ombres et les lumières désignent à la fois l’opposition entre :

♦  Ignorance et savoir
Mensonge et vérité.
Passé et avenir.

B- Omniprésence de la nature

Dans l’esthétique romantique, la nature est un thème essentiel. C’est d’ailleurs souvent la contemplation de la nature qui constitue la source de créativité du poète romantique.

Dans «Fonction du Poète», ce topos de la nature n’est pas lié à l’idée de la contemplation, mais fait partie intégrante de l’identité du poète.

On relève tout d’abord le champ lexical de la nature : «forêts», «flots »,«germe», «éclos», «épines», «racine», «feuillage», «désert», «plaines», «hauteurs», «étoile». La nature est omniprésente.

La créativité du poète est quant à elle métaphoriquement comparée à un arbre (« Toute idée, humaine ou divine,/ Qui prend le passé pour racine,/ A pour feuillage l’avenir » )

La double comparaisonComme aux forêt et comme aux flots» ) érige le poète comme un égal de la nature dans les rapports qu’il entretient avec Dieu : « Dieu parle à voix basse à son âme /Comme aux forêts et comme aux flots » .

C- Un poème emprunt de mysticisme

En présentant le poète comme l’intermédiaire entre Dieu et les hommes, Victor Hugo donne une dimension mystique à son poème.

Le champ lexical du divin est omniprésent : «Sacré», «âme», «bénir», «divine», «éternelle», «Dieu», «pasteurs».

Interlocuteur privilégié de Dieu («Dieu parle à voix basse à son âme» ), mais également  messager  («Il fait resplendir pour l’âme» ), le poète apporte la beauté au  commun des mortels.

Il est comparé au Christ, à travers la métaphore des épines (« malgré les épines »).  « Les épines » font en effet référence à la couronne d’épines posée sur la tête du Christ avant sa crucifixion.

La poésie devient alors métaphoriquement l’étoile du berger, censée guider les rois mages jusqu’à Jésus, les hommes vers le divin : «La poésie est l’étoile / Qui mène a Dieu rois et pasteurs !».

Ces deux derniers vers dévoilent la fonction primordiale du poète selon Victor Hugo :  mener les hommes à la beauté et au sacré.

Fonction du poète, Victor Hugo : conclusion

Le poète, en tant que visionnaire, a pour rôle de guider les hommes. Il fait le lien entre la tradition et la modernité, le passé et l’avenir. Seul, tel un prophète, il communique avec Dieu et fait passer aux hommes un message universel.

Au XIXème siècle, d’autres poètes exposent dans leurs textes le rôle qu’ils ont à jouer auprès des hommes. Par exemple, Rimbaud se représente comme « un voyant ». Baudelaire, dans « L’albatros » , donne du poète l’image d’un être à part, seul et incompris du commun des mortels, et s’affirme dans « Correspondances » comme un intermédiaire entre le sacré et les hommes.

Tu étudies « Fonction du poète » de Victor Hugo ? Regarde aussi :

Voyelles, Rimbaud (Rimbaud y décrit le poète comme un voyant)
Correspondances, Baudelaire (le poète est décrit comme un intermédiaire entre les hommes et le sacré)
Les fonctions de la poésie (vidéo)
Souvenir de la nuit du 4 (analyse)
L’enfant, Victor Hugo : commentaire
Elle avait pris ce pli, Victor Hugo : commentaire

Les meilleures astuces en vidéo :

Tu passes le bac de français cette année ?

Inscris-toi gratuitement à ma formation en 10 leçons-vidéos.

Je t'y explique comment réussir le commentaire et la dissertation, comment adapter ton plan à la question posée le jour de l'oral et comment anticiper les questions de l'entretien.

L'inscription est gratuite ! Remplis simplement le formulaire ci-dessous pour recevoir les vidéos :

  20 commentaires à “Fonction du poète, Victor Hugo : commentaire”

  1.  

    Bonjour,

    je suis prof de Français en Itlalie. J’ai bien aimé votre vidéo sur les règles du théatre classique et j’aimerais bien suivre vos cours.

    Cordialement.

  2.  

    Je crois que le poème est intitulé « mission du poète »

  3.  

    Bonjour, je trouve votre commentaire très intéressant et vraiment pertinent!
    S’appliquerait-il à toutes les problématiques suceptibles de nous être posées?
    Est t-il plus adapté qu’un plan tel que I)La double place du poète II) Le rôle du poète?
    Merci d’avance pour votre réponse!!

  4.  

    Pourquoi j’ai 3 de moyenne en français ?

  5.  

    Bonjour
    Oh votre commentaire est intéressant et trop explicite.sa m a permis de mieux cerner les parties essentielles qui manquées desfois dans mes devoisrs vous savez j aime trop le commentaire n importe le quel mais ceux qui évoquent la negritude m attirent le plus
    Merci

  6.  

    Votre commentaire est très intéressant, tout comme votre plan. Ça m’a beaucoup aider à comprendre le texte et à faire mon corpus. MERCI, cordialement.

  7.  

    Bonjour Amélie, j’aime bcp tes commentaires mais je trouve des ressemblances dans Kartable. Soit c’est toi qui t’inspire soit c’est eux

    •  

      Bonjour Phil,
      Un autre élève m’a écrit cela il y a quelques jours. Je suis allée consulter le site Kartable et je me suis rendue compte qu’ils ont en effet repris mes analyses sans mon autorisation. Mes commentaires ont été écrits bien avant les leurs, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils apparaissent plus haut dans les moteurs de recherche. Je te remercie en tout cas de m’avoir prévenue car il n’est pas évident de remarquer ce type de plagiat.

      •  

        Oui je comprends, en tout cas merci beaucoup pour tous tes conseils précieux. Ce site est vrmt génial, grâce à toi les élèves en difficultés obtiennent de meilleures notes. T’es super, continue pour les années à venir!!!! #meilleureprofdefrançais

  8.  

    Je ne comprends pas quel plan pourrait-on réaliser avec cette question : En quoi ce poème correspond-il à l’esthétique romantique ?

    •  

      Tu n’y arrives pas car tu ne sais sans doute pas définir le romantisme. Si la notion de romantisme apparaît dans ton descriptif de lecture, il faut la travailler. Si cette notion n’apparaît pas dans ton descriptif, il y a peu de chance qu’on te pose cette question le jour J.

  9.  

    Bonjour Amélie tout d’abord merci pour toutes vos aides, mais je ne comprends pas comment ce poème traduit-il l’engagement de Hugo contre la guerre ?

  10.  

    bonjour Amélie, votre site est super car très structuré et cela m’aide beaucoup ! Merci, merci !
    Auriez vous la biographie de Victor Hugo et l’analyse de Aurore des Contemplations ?
    en vous remerciant,

    •  

      Merci pour ton message. Je suis ravie de savoir que mon site t’aide à préparer ton bac. Je n’ai pas fait la biographie de Victor Hugo et je ne compte pas commenter le poème « L’Aurore s’allume » dans l’immédiat. Ce ne sera en tout cas pas réalisé avant ton bac de français !

  11.  

    bonjour je n’arrive pas a faire le commentaire de la scène 13 de la Colonie de Maritaux pouvez vous la faire ou mes donner les axes je vous en serais très reconnaissant
    merci

  12.  

    bonjour Amélie
    merci pour le commentaire .mais notre prof nous demande de tracer un tableau ou on écrit les rimes;la transcription phonétique genre de poème le rythme enfin le commentaire ou vais je trouver ça
    ET MERCI

  13.  

    Bonjour Amélie, tout d’abord je tiens à vous féliciter pour ce merveilleux site qui m’est d’une aide sans prix pour mon oral de francais à venir. Pourriez vous simplement me donner juste deux axes et une problématique pour la scène 13 de La Colonie de Marivaux s’il vous plait, je n’y arrive vraiment pas.
    Merci

  14.  

    Bonjour, je suis en S, aujourd’hui je suis passée à l’oral de français sur ce poème, je me suis servi de votre analyse car nous ne l’avions pas dutout travaillé en cours, je vous remercie donc pour tous le travail que vous faite, il m’a été très précieux à de nombreux moments,
    Cordialement

  15.  

    Bonjour Amélie ton blog est d’une importance capitale dans l’approfondissement des textes que nous étudions en classe. J’aimerai avoir le commentaire du poème de Victor Hugo ‘Mélancolia’.

 Laisser un commentaire

*

*

   

Commentaire composé 2017 - Amélie Vioux - Droits d'auteur réservés - Tous les articles sont déposés AVANT publication chez copyright France - Reproduction sur le WEB interdite -