la princesse de clèves film streamingLa Princesse de Clèves a fait l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques dont la plus fidèle est celle de Jean Delannoy de 1961 que vous pouvez regarder sur cette page.

N’oubliez pas que l’adaptation cinématographique d’une oeuvre littéraire implique des choix : choix des scènes, choix des acteurs, choix des angles de prise de vue, adaptation des dialogues…

Il y a donc toujours interprétation de la part du réalisateur.

Si le film La Princesse de Clèves de Jean Delannoy est globalement fidèle au livre, des différences existent.

C’est pourquoi je mets en évidence après chaque vidéo les différences entre le roman La Princesse de Clèves et le film.

N’hésitez pas à ajouter le film sur votre fiche descriptive pour l’oral de français dans la rubrique « lectures personnelles ».

La Princesse de Clèves, Partie I

La  rencontre au bal

 


Le film La princesse de Clèves  ouvre sur la scène de rencontre au bal.

Jean Delannoy a donc fait le choix de ne pas montrer l’arrivée de Mlle de Chartres à la Cour (Le portrait de Mlle de Chartres est un passage clé du roman commenté ici).

La rencontre entre le Prince de Clèves et Mlle de Chartres n’est pas non plus montrée dans le film.

Dans le roman, la rencontre entre la Princesse de Clèves et M. De Nemours a lieu lors du bal de fiançailles de la fille du roi. Dans le film, Jean Delannoy économise une scène de bal en organisant la rencontre lors de la fête de mariage de la Princesse de Clèves.

Remarquez également la présence d’un petit personnage, le bouffon, qui n’apparaît pas dans le livre de Madame de la Fayette.

Autre différence entre le film et le roman, Jean Delannoy a choisi un Duc de Nemours jeune tandis que le Prince de Clèves apparaît tout de suite comme un homme vieillissant et jaloux. Dans le roman de Madame de la Fayette, l’âge du Duc de Nemours n’est pas donné précisément, mais son expérience de la cour est celle d’un homme mûr.

La Princesse de Clèves, partie II

La lettre dérobée

 

Cet extrait relate l’histoire de la lettre dérobée, lettre qui va permettre au Duc de Nemours et à la Princesse de Clèves de goûter un moment d’intimité.

La Princesse de Clèves demande au Prince de Clèves de quitter la cour pour Coulommiers.

La Princesse de Clèves, partie III

Les aveux de la Princesse de Clèves

 

 La Princesse de Clèves avoue à son mari qu’elle souhaite s’éloigner de la Cour afin de lui rester digne en évitant un autre homme dont elle est éprise.

Le Duc de Nemours assiste caché à cet aveu.

Fier et heureux de connaître l’amour que lui porte la Princesse de Clèves, le Duc commet l‘imprudence de raconter  au Vidame de Chartres la scène à laquelle il a assisté.

Le Vidame de Chartres dévoile à la cour les confidences du Duc de Nemours. La Princesse de Clèves et son mari se soupçonnent l’un l’autre d’avoir trahi la confidentialité de leur discussion.

La Princesse de Clèves, partie IV

La jalousie du Prince de Clèves

 

Le Duc de Nemours essaie de pénétrer dans la chambre de la Princesse de Clèves à Coulommiers. Cette dernière, s’apercevant de sa présence, se réfugie dans une autre pièce du château.

Un espion que le Prince de Clèves avait envoyé à Coulommiers (dans le film, J. Delannoy utilise pour ce rôle le bouffon, personnage absent du roman de Madame de la Fayette) rapporte à ce dernier que le Duc de Nemours est présent à Coulommiers.

Le Prince de Clèves, persuadé d’avoir été trompé par sa femme, tombe gravement malade.

Sur son lit de mort, il reproche à la Princesse de Clèves de l’avoir trahi.

La Princesse, rongée par la culpabilité, refuse de revoir le Duc de Nemours.

La Princesse de Clèves, partie V

Le retrait de la Princesse de Clèves

 

La scène finale est différente dans le roman et le film :

♦ Dans le roman, après la dernière entrevue secrète organisée par le Vidame de Chartres, la Princesse de Clèves refuse de revoir Nemours et se retire dans un couvent.

♦ Dans le film, Jean Delannoy crée une scène finale plus dramatique et romantique : la Princesse de Clèves, malade, accepte de revoir Nemours. Lorsqu’il se dépêche à son chevet, elle est déjà morte.

Tu seras aussi intéressé(e) par :

La Princesse de Clèves, le portrait : commentaire composé
La Princesse de Clèves, rencontre au bal (commentaire)
La Princesse de Clèves, le portrait dérobé (commentaire)
La Princesse de Clèves : résumé (en vidéo)
La Princesse de Clèves : analyse (en vidéo)
La Princesse de Clèves (tous les articles et vidéos)
Biographie de Mme de la Fayette

Les meilleures astuces en vidéo :

Tu passes le bac de français cette année ?

Inscris-toi gratuitement à ma formation en 10 leçons-vidéos.

Je t'y explique comment réussir le commentaire et la dissertation, comment adapter ton plan à la question posée le jour de l'oral et comment anticiper les questions de l'entretien.

L'inscription est gratuite ! Remplis simplement le formulaire ci-dessous pour recevoir les vidéos :

  5 commentaires à “La Princesse de Clèves : le film”

  1.  

    Les commentaires par rapport au film sont très utiles, merci amélie :)

  2.  

    J’avais commencé à étudier des extraits de ce film en classe avec ma prof. Je suis très contente de pouvoir voir d’autres extraits. Merci beaucoup

  3.  

    Merci beaucoup pour tout le travaille que vous faites chère Amélie ! Cela m’aide énormément pour cette année vu que je suis en 1erS. J’aimerais savoir aussi si vous savez ou puis je télécharger le film Les Liaisons dangereuses (Il serait bien s’il y aurais quelques commentaires sur ce roman). Bonne soirée !

    •  

      Bonjour Ali,
      Pour voir le film Les liaisons dangereuses, il faudrait soit l’acheter en DVD, soit le prendre dans ta bibliothèque municipale (on trouve de plus en plus de DVD en bibliothèque), soit le louer en VOD (c’est généralement entre 2 et 4 euros la location). Il s’agit d’un roman dont j’aimerais bien parler sur le site, mais je n’aurai pas le temps de m’en charger avant l’année prochaine !

  4.  

    Pouvez-vous mettre le film s’il vous plait car je ne peux pas le visionner pour mes lectures cursives

 Laisser un commentaire

*

*

   

Commentaire composé 2016 - Amélie Vioux - Droits d'auteur réservés - Tous les articles sont déposés AVANT publication chez copyright France - Reproduction sur le WEB interdite -