oral de francais : erreurs fatalesA l ‘oral de français, vous avez 20 minutes pour convaincre votre examinateur de vous mettre une bonne note.

C’est une opération séduction dans laquelle chaque minute compte.

Pour partir sur de bonnes bases et éviter de rebuter  votre examinateur, voici 5 erreurs fatales à ne pas commettre le jour de l’oral :

1 – Demander à l’examinateur de changer votre texte

A l’oral de français, il y a une règle d’or:

l’examinateur propose, l’élève dispose.

L’examinateur a choisi un texte qui ne vous plaît pas ? N’essayez pas de le faire changer d’avis.

Aucune raison – grève prolongée, professeur incompétent, invasion par les schtroumpfs – ne viendra à bout de son choix.

De même, il faut éviter de faire la grimace ou de renâcler : vous mettrez votre examinateur de mauvais poil.

2 – Ne pas prendre en compte la problématique

Votre examinateur, comme vous et moi, déteste qu’on l’enfume comme un encensoir. Donc quand il vous donne une question à l’oral de français, il s’attend à ce que vous la preniez en compte.

Pour autant, ne paniquez pas en jetant votre cours et votre plan à la poubelle.

Dans la grande majorité des cas, il est facile d’adapter votre plan à la problématique.

Il suffit de changer quelques mots dans les intitulés et d’insister dans l’introduction, les transitions et la conclusion sur le lien logique entre la question et votre plan.

3 – Faire une lecture analytique trop courte ou trop longue

Si votre lecture analytique dure 4 minutes, votre examinateur va grimacer. Si elle en fait 18, il risque de s’endormir ou de vous interrompre sèchement.

Une seule solution : respectez le temps imparti.  Entraînez-vous à la maison à tenir 10 minutes.

Le jour de l’examen, posez un réveil discret ou un chronomètre sur la table pour bien gérer votre temps.

4 – Parler français comme une vache espagnole

Le jour de l’oral, soignez votre expression. Il existe des fautes de français rédhibitoires pour un examinateur. Par exemple :

le redoublement de sujet :
« cette figure de style, elle souligne », au lieu de « cette figure de style souligne. « Victor Hugo, il dénonce le travail des enfants » au lieu de « Victor Hugo dénonce »

L’oubli du « ne » de la négation :
« L’auteur Ø veut pas faire de compromis » au lieu de « l’auteur ne veut pas faire de compromis ».

l’emploi de « malgré que » (qui n’est pas français) au lieu de bien que (+ subjonctif) : « Bien qu’il ne partage pas l’opinion de ses adversaires, l’auteur fait des concessions ».

 Les tics de langage :
« euuuuh » trop fréquents, et les « ouais », ou « ‘fin voilà» qui remplacent la ponctuation.

5 – Demander votre note à la fin de l’oral

Vous êtes curieux, impatient, inquiet, désespéré ? Ce n’est pas une raison pour demander votre note à la fin de l’oral de français.

Votre examinateur ne lâchera rien. Au pire, vous pourriez même lui donner envie de vous soutirer quelques points.

Dîtes simplement au revoir avec le sourire et…profitez : vous êtes en vacances :)

Besoin d’ aide pour l’oral de français ?

Inscris-toi gratuitement à ma formation en 10 leçons-vidéos : je t’y explique comment adapter ton plan de lecture analytique à l’oral et comment anticiper les questions de l’entretien.

Pour t’inscrire, remplis le formulaire orange ci-dessous :

 

Les meilleures astuces en vidéo :

Tu passes le bac de français cette année ?

Inscris-toi gratuitement à ma formation en 10 leçons-vidéos.

Je t'y explique comment réussir le commentaire et la dissertation, comment adapter ton plan à la question posée le jour de l'oral et comment anticiper les questions de l'entretien.

L'inscription est gratuite ! Remplis simplement le formulaire ci-dessous pour recevoir les vidéos :

  47 commentaires à “5 erreurs fatales à l’oral de français”

  1.  

    Merci infiniment pour tous ces conseils :) Depuis le début de l’année je révise sur votre site, et je ne fais que progresser, je ne sais pas comment vous remerciez tant vous m’aidez !!

    •  

      Bonjour Nicolas et bonne année !
      Merci beaucoup pour ce retour positif.
      Continue à venir sur le site et à progresser :
      c’est la meilleure façon de me remercier 😉

    •  

      Bonjour, je passe mon oral dans quelques jours, et je voudrais juste savoir si on peut utiliser nos fiches de révision le jour de l’épreuve ? Parce-que moi et une amie on l’a fait pour le bac blanc, et l’examinateur n’a rien dit ! :O donc je compte faire pareil pour le vrai bac oral mais j’ai peur qu’on m’accuse de fraude ! (désolée de réagir après la guerre :p)

      •  

        Bonjour Ambre,
        Il est absolument interdit d’utiliser ses fiches de révision à un examen comme le bac ! Si l’examinateur a été laxiste ou inattentif lors de l’oral blanc, cela le regarde, mais il ne faut pas en déduire une règle générale pour tes épreuves futures ! La fraude est sévèrement punie : la sanction va de l’annulation des examens jusqu’à une interdiction de passer des examens pendant deux ans.

  2.  

    Merci Amélie pour tout votre travail !

  3.  

    merci infiniment de tes conseils :) 😉 😛

  4.  

    Bonjour,
    je vous remércie pour l’aide que vous nous offrez, votre site est tres riche.
    Mon cas est un peu particulier, j’habite au Maroc, je passe un bac individuel en ES et j’ai une épreuve anticipée sur le programme de premiere ES en Francais, si vous avez des conseils ou des méthodes à me donner pour m’aider à cerner le programme, je vous en serais infiniment reconnaissante.
    Cordialement
    Aicha Faouzi

  5.  

    Merci beaucoup pour toutes ces informations ! J’ai oral blanc demain, et tout votre site ne fait que confirmer les hypothèses que je m’étais fais pour cette épreuve, surtout « la technique du lynx » qui va mettre, je pense, d’une grande aide ! 😀

  6.  

    Bonjour ,
    J’adore votre site et vos conseils sont super !! :) Merci :)

  7.  

    et si je tombe sur un groupement de texte comment faire une introduction sur tout les auteurs

  8.  

    Y a vraiment pas moyen de convaincre l’examinateur de changer de texte ? Je fais l’impasse totale sur un tiers de mes textes donc je vais sûrement devoir essayer.

    •  

      Je te déconseille fortement de demander à changer de texte. Ce genre de requête exaspère les examinateurs et ils refusent systématiquement. Pourquoi d’ailleurs octroieraient-ils un traitement de faveur aux élèves qui n’ont pas travaillé l’ensemble de leurs textes ? Les examinateurs sont là pour vérifier que le travail a été effectué et ils prennent soin de traiter tous les élèves de la même manière. Ces demandes répétées agacent et jouent en votre défaveur.

  9.  

    Super votre site :)

  10.  

    Ah ah, les « ‘fin » c’est mon cas, il faut que je fasse attention 😉

  11.  

    Bonjour,
    J’ai passé mon oral de français ce matin, et il faut dire que c’était très moyen. Bref, ce que je voulais savoir est si j’avais raison de demander si je pouvais prendre le tableau sur lequel l’examinateur m’a interrogé comme c’était en lien avec la séquence, parce qu’il souhaitait au départ que je lui en parle alors que je ne l’avais pas sous les yeux, ce qui me paraissait difficile.

    •  

      Bonjour,
      Oui, tu as parfaitement le droit d’avoir les documents complémentaires avec toi pour l’entretien, c’est même recommandé de s’en servir (même si dans les faits, on en a rarement le temps).

  12.  

    Bonsoir
    Est-ce l’examinateur peut nous interroger sur un texte que je n’ai pas étudié en classe où est-ce que l’oral porte forcément sur un texte que j’ai vu ? C’est bientôt la fin du trimestre et je n’ai fais que 4 textes et lu un seul livre ( mon professeur a été absent pendant un long moment puis remplacé…)

    •  

      Bonsoir Sef,
      Rassure-toi : même si tu n’as pas beaucoup de textes, l’examinateur ne peut t’interroger que sur les textes qui figurent dans ton descriptif de lecture. A savoir tout de même : l’examinateur peut t’interroger sur n’importe quel passage des œuvres intégrales présentées en lecture analytique.

  13.  

    D’accord, donc je dois lire toutes les oeuvres intégrales pour chaque lectures analytiques ?

    •  

      Tu dois lire uniquement les œuvres intégrales présentées en lecture analytique. Elles sont indiquées clairement sur le descriptif de lecture. Par exemple, tu étudies un seul extrait de Madame Bovary (parmi des extraits d’autres romans) : tu n’as pas besoin de lire Madame Bovary. MAIS, si tu présentes Madame Bovary comme œuvre intégrale (auquel cas, tu auras sans doute 3 à 5 extraits issus de Madame Bovary dans ta liste) : tu dois lire et connaître l’œuvre complète.

  14.  

    Bonjour , je viens de tomber sur votre site ! J’aimerais savoir si vous pouvez m’aider … Je viens de commencer à plannifier mes révisions pour le bac français mais je ne sais absolument pas comment m’y prendre … J’ai commencée à faire mes fiches mais je ne sais pas ce que je dois apprendre appart pour ce qui est du commentaire , de plus mon commentaire ne dure que 5 minutes ! Je suis complètement perdue ! Pourriez vous m’aider , en me disant quel sont les choses à connaître absolument , le temps que doit durer mon commentaire sans la lecture du texte ainsi que sur la méthode de révisons que je devrais adopter à tout juste 2 mois du bac … Je vous remercie d’avance .

  15.  

    Bonjour, je viens de tomber sur votre site et je me maudit de ne pas l’avoir découvert avant ! Je passe mon oral dans 29 jours…MERCI pour vos conseils !!

  16.  

    Bonjour ,
    J’adore votre site , merci beaucoup pour tout vos conseils . Par contre j’ai une petite question . Je passe mon oral dans moins d’un mois et je voulais savoir si l’introduction (à l’oral) se doit d’être courte ou longue ? Car c’est vrai que le timing est assez serré , j’ai donc plutot peur d’y passer trop de temps . Est-ce qu’une introduction de 5 à 10 lignes conviendrait ou est-ce vraiment trop court ?
    merci d’avance :)

  17.  

    Coucou,
    j’aimerais savoir si on a
    paniqué et on a fait 6min
    mais que c’était bien, on peut
    avoir combien sur 10 à l’exposé?

  18.  

    Honnêtement, je suis terrifiée!
    Je passe mon oral jeudi.
    Aux deux précédents bacs blanc, j’ai fait des lectures analytique dépassant bien les 10 minutes ( environs 13 minutes ) cependant à chaque fois j’ai eu 12, donc j’aimerais savoir comment limiter mon discours …
    Et dois-je obligatoirement acheter en double mes lectures intégrales ?! (Bel Ami, Gargantua, et Alcools) normalement l’examinateur a ses livres non ?

    Sinon merci pour ce site je vous ai piqué la lecture analytique du Loup et l’Agneau, j’ignorais comment mettre en notes en forme!

  19.  

    Très sympa, votre site, vos conseils,… euhhhh, ‘fin, tout, quoi! 😉 j’oublie rien? :-))))) Bon, vous me donnez combien?
    Bonnes vacances tout de même, quand sonnera l’heure!
    Bien cordialement de Belgique

  20.  

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si le correcteur choisit devant moi un de mes textes que j’ai étudié ou, s’il a déjà trouvé une problématique sans ma présence et me donne directement une problématique à faire

  21.  

    Bonjour,

    J’ai encore une autre question à ce propos, est ce que le correcteur va plus aller dans une séquence dont j’ai eu une activité complémentaire que mes camarades ou non ?

  22.  

    Bonjour,
    J’ai une fable de Jean de La Fontaine a étudié en lecture analytique pour mon bac de français or je ne sais pas quel plan adopté pour ma fable auriez-vous un plan à me suggérer ? Une lecture linéaire serait-elle adaptée ? Si je propose par exemple :
    I un texte à la forme d’un apologue
    1. Un schéma narratif simple
    2. Les aspects caractéristiques de l’apologue
    II un texte à doublé niveau de lecture
    1. La pitié qui est suscitée chez la lecteur pour le bûcheron
    2. Les hommes préfèrent souffir plutôt que mourrir car ils ont peur.

  23.  

    super les conseil, je passe mon oral demain et autant dire que j’ai les chocottes. Je vais articuler et faire ce que je peux de toute façon personne n’es nul on peut tous avoir une bonne note. courage a tous….

  24.  

    Bonjour Amélie,
    Je passe mon oral mercredi, et je suis un peu inquiète sur la manière dont l’entretien va se dérouler.
    L’examinateur va-t-il me poser tout un tas de questions sur l’ensemble du programme? Ou bien seulement sur l’objet d’étude auquel le texte appartient? Si je suis interrogée sur des documents complémentaires et que je ne m’en souviens plus, je ne saurai pas quoi répondre, à part un « Je ne sais pas »… A vrai dire ça m’angoisse vraiment!!
    J’espère que tu pourras répondre à mes questions, merci d’avance
    Mélodie

  25.  

    Bonjour Amélie, j’ai une question toute simple : faut-il imprimer en double exemplaire nos photocopies ? Si c’est oui ? Faut-il aussi avoir deux livres ?
    Merci de votre réponse

  26.  

    Salut emilie je suis lauress je passe en terminal et j’aimerais vous demaner quelques conseils pour avoir de m meilleurs notes en francais a la rentree scolaire 2015-2016

  27.  

    Mais comment êtes-vous rémunérée pour ce travail énorme? :O
    Un site-web extra-utile avec des cours, vidéos et analyse très instructives.
    Tout ça sans publicité ^^
    Je n’ose pas croire que vous faites tout cela gratuitement. o.o

  28.  

    J’aime beaucoup le « vous êtes en vacances » à la fin :) ! J’ai découvert hier soir le blog, vraiment très riche et bien expliqué. Je vais en lire un peu tous les soirs !

  29.  

    J’aimerai avoir quelques conseils, je passe mon oral blanc dans une semaine et je ne sais pas du tout se que je dois apprendre. Dois-je tout apprendre par coeur les analyses ? ou si non que dois-je apprendre ? Je suis un peu perdu je n’est pas eu de prof de français depuis décembre, seul un remplacant mais celui-ci allait très très vite sur les textes donc je n’arrive pas vraiment à les comprendre
    En espérant que vous me répondrez.

  30.  

    Chère Amélie,
    Je voulais te remercier pour la création de ton site. Dans deux semaines, au retour des vacances, je passe mon bac blanc… je suis inquiète car je dois apprendre 12 lectures analytiques et 31 œuvres complémentaires ! A la fin de l’année, j’aurai 100 œuvres complémentaires et une quarantaine de lectures analytiques à apprendre ! Au secours ! Donc, tu vois … ton site m’a été d’une grande utilité et m’a donné du courage alors que je n’avais plus aucun espoir ! De plus, depuis le début de l’année, j’ai toujours eu des 10/20. Je ne sais pas comment faire pour remonter ma moyenne … pourtant je travaille énormément cette année …
    Merci d’avance pour ton aide précieuse.
    Pauline, 1ère S

  31.  

    Bonjour Amélie,
    je voulais savoir si il valait mieux enlever des choses de ma lecture analytique mais du coup il y aura des choses que je n’aurais pas dites ou bien alors de tout dire mais dépasser les 10min?
    J’ai vraiment peur que l’examinateur m’interrompt en plein milieu (sachant que je tiens environ 13min pour certaines) mais d’un autre coté ça m’embête de ne pas dire tout ce que je sais…
    Pour le bac blanc j’ai réussi à avoir 20 en tenant 14min (sans m’interrompre) mais je ne sais pas si ça se passera pareil au vrai bac…

    Merci d’avance pour ta réponse
    Laura

    •  

      La gestion du temps est importante et je te conseille donc de ne pas faire une lecture analytique de plus de 12 minutes. Généralement, les examinateurs vous interrompent au delà de 11 minutes mais quand l’exposé est très pertinent il peuvent vous laisser finir. C’est à priori ce qui t’est arrivé puisque tu as eu 20 à l’oral blanc.

  32.  

    Toutes vos méthodes sont géniales et cela m’a permis de réussir l’épreuve écrite. Il me reste néanmoins une question quant-à-l’oral: est-ce qu’il faut forcément relever beaucoup d’éléments dans le texte ?? Avec mon professeur on en a relevé beaucoup et j’ai tendance à oublier les moins importants ! Je tiens toujours au moins 9 minutes donc est-ce qu’il faut vraiment tout relever ? Merci mon oral est lundi 27 Juin

  33.  

    Parler le français comme une vache espagnole est une expression qui n’a pas de sens. La véritable expression est

    PARLER LE FRANÇAIS COMME UN BASQUE L’ESPAGNOL

    •  

      Ton déni de la langue française est bien étrange…
      « Parler français comme une vache espagnole » est une expression française courante. Les linguistes s’intéressent à l’origine des expressions, certains ont donc émis l’hypothèse que l’expression « Parler français comme une vache espagnol » serait une déformation d’une ancienne expression « Parler le français comme un basque espagnol ». Cette hypothèse n’est toutefois pas avérée et surtout, ne remet pas en cause l’existence et l’usage courant de l’expression « parler français comme une vache espagnole ».

 Laisser un commentaire

*

*

   

Commentaire composé 2016 - Amélie Vioux - Droits d'auteur réservés - Tous les articles sont déposés AVANT publication chez copyright France - Reproduction sur le WEB interdite -