convaincre et persuaderOn fait souvent l’erreur de confondre convaincre et persuader.

 Pourtant, un auteur peut convaincre sans persuader. Et peut persuader sans convaincre.

Et vous devez absolument savoir expliquer pourquoi.

 Car la différence entre convaincre et persuader fait partie des questions les plus fréquentes posées à l’oral de français sur l’argumentation.

 Cette différence tient en deux mots magiques. Je vous explique lesquels :

Vidéo convaincre et persuader :


Convaincre

Lorsqu’un auteur veut convaincre, il fait appel à votre RAISON. Il essaye d’obtenir votre adhésion réfléchie à sa cause.
Pour cela, il emploie plusieurs moyens :

Des arguments rationnels.

Pour convaincre, l’auteur utilise des arguments logiques (avec des raisonnement du type inductif ou déductif) souvent organisés en paragraphes

Des connecteurs logiques

Les connecteurs logiques mettent en avant l’articulation logique entre les idées (ainsi, donc, puisque, pourtant etc)

 Des exemples qui illustrent les arguments

 Persuader

Lorsqu’un auteur veut persuader, il fait appel à vos SENTIMENTS.
Il fait naître en vous une ÉMOTION.

Il ne vous fait pas adhérer à son point de vue grâce à un raisonnement logique.

Il vous fait adhérer à son point de vue parce qu’il vous touche. Parce qu’il vous amuse ou vous émeut, vous fait rire ou pleurer.

Pour vous persuader, l’auteur a recours à :

Des images (comparaisons, métaphores, personnifications) qui font naître en vous une émotion.

C’est ce que fait Victor Hugo dans le poème « Melancholia » :

Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?
(…) Ils vont, de l’aube au soir, faire éternellement
Dans la même prison le même mouvement.
Accroupis sous les dents d’une machine sombre,
Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans l’ombre

En quelques vers, Victor Hugo fait naître en nous des images glaçantes : le lieu de travail comme prison, la machine comme monstre hideux qui se nourrit de jeunes enfants.

Comment ne pas s’émouvoir ? Victor Hugo nous persuade.

Des procédés oratoires tels les apostrophes et questions rhétoriques.

Ces procédés interpellent le lecteur, attirent son attention.
Victor Hugo en utilise dans Melancholia :

Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?
Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit ?

Une ponctuation exclamative

La ponctuation exclamative communique l’émotion de l’auteur (joie, peine, indignation…)

Conclusion sur convaincre et persuader :

Associez le verbe convaincre au mot raison.

Associez le verbe persuader au mot sentiment.

MAIS n’oubliez pas une chose importante :

Persuader et convaincre ne sont pas des opposés.  Ce sont deux verbes complémentaires. Un auteur peut dans son texte mêler deux stratégies : convaincre et persuader.

Pour aller plus loin :

L’apologue : kit de survie pour s’en sortir à l’oral de français
5 minutes pour tout savoir sur le dialogue au bac de français
Argumentation directe et indirecte : 3 minutes pour tout comprendre
2 types d’arguments à connaître

Recherches ayant permis de trouver cet article :convaincre et persuader, convaincre persuader délibérer, convaincre et persuader argumentation, convaincre et persuader bac de français.

  23 commentaires à “Comment expliquer en deux mots la différence entre convaincre et persuader”

  1.  

    Votre site est super, c’est vraiment le meilleur pour réviser le bac de francais, je comprends tout ! :)

  2.  

    Merci et bienvenue sur ce site Stanislas !

  3.  

    Merci! Franchement, avec vous, on a tout compris en 4minutes 34, ce que d’autres professeurs essaye de nous démontrer en plus de 5 heures de cours. Je viens enfin de comprendre 5 heures de cours en 4 minutes 34! Merci Beaucoup car cela va beaucoup m’aider pour les compos.

    Merci encore

    Bien Cordialement

    Julien

  4.  

    Ce site est vraiment le meilleur de tous les sites de révisions . Merci beaucoup Amélie pour votre aide précieuse à une semaine du bac de français !!!!! :-D :lol: :-P :-o :wink:

  5.  

    Bonjour Amélie !
    Tout d’abord, merci infiniiiiiiiement pour tes vidéos, elle me sauve littéralement la vie ! Très bonne explication sur la différence, mais j’ai une question, on voit que souvent est mêlé à ces deux verbes un troisième: délibérer. Est-ce que ça a un rapport avec la rhétorique antique ?

  6.  

    Bonjour Amélie,

    Merci , c’est vraiment clair !

    J’ai une question, dans le Discours de la misère, de Victor Hugo, celui ci plaide pour l’abolition de la misère. Utilise t-il les deux formes d’argumentation ? Je voudrais juste en être sûre pour pouvoir l’affirmer à l’oral du bac !
    Je ne manquerais pas de l’alimenter de différents exemples.

    Merci.

    •  

      Il est souvent possible de trouver les deux types d’argumentation dans un texte, mais dans le « Discours sur la misère » de Victor Hugo, c’est surtout l’art de la persuasion qui est mis en œuvre.

  7.  

    Je viens de faire connaissance avec ce que vous proposez dans votre site … c’est bien conçu et c’est très instructif …
    Merci et bonne continuation

  8.  

    Bonjour,
    J’ai un corpus à faire sur la variété de la contestation chez les lumières, nous avons 13 textes et je ne sais pas du tout quel plan je dois faire, la prof nous a dit de rassembler les textes par thème, mais de ne pas faire une partie sur les armes et une autre sur les cibles des lumières. Pouvez- vous me donner une idée de plan svp . Merci beaucoup.

    Sinon je trouve votre site vraiment très bien, et il m’aidera beaucoup pour le bac de français !

    •  

      C’est un travail long qui demande d’avoir lu attentivement les 13 textes et de réfléchir à un plan. Je ne peux pas me substituer à vous pour faire vos devoirs. Prends 2 ou 3 heures pour lire les textes et les regrouper.

  9.  

    Bonsoir Amélie!
    D’abord je voulais vous remercier pour ce cours enrichissant!
    Ensuite j’ai une question concernant l’argumentation :
    Si Dans un corpus de 3 textes, la question était : « comparez la strategie argumentative des trois auteurs », Pourrais-je prendre comme premier critère « Persuasion/Conviction » et deuxième critère « L’argumentation directe/indirecte » ?
    Et dans ce cas que pourrait-être la phrase d’introduction de chacun ?

    •  

      Oui, ces deux critères permettent de mettre en évidence la stratégie argumentative de l’auteur. Il n ‘y a pas de difficulté particulière pour annoncer tes parties : énonce tout simplement ce que tu vas démontrer.

  10.  

    Bonjour,
    Super bonne explication merci beaucoup!!
    J’ai cependant une petite question. Dans la lettre j’Accuse de Zola je doit trouver les stratégies argumentatives. Grâce à vos cours j’ai pu trouver qu’il s’agit d’une argumentation directe. Cependant je n’arrive pas à savoir si Zola cherche à persuader ou à convaincre. J’ai pensé qu’il faisait les deux mais je ne suis pas sûre de moi.
    Pourriez-vous m’éclairer?

    Cordialement

  11.  

    merci beaucoup mon auttre

  12.  

    Bonjour, merci pour ces explications.
    Je voudrai savoir si dans les animaux dénaturés Vercors cherche à nous persuader ?

  13.  

    Bonjour ,

    j’étudie zoo ou l’assasin philantrope , ou trouver des infos ?

    merci

  14.  

    Bonjour,
    dans Supplément au voyage de Bougainville, lors du discours du vieillard, Diderot utilise de nombreuses questions rhétoriques, exclamations, apostrophes… Il tente donc de nous persuader. Je n’arrive cependant pas vraiment à trouver à quel(s) sentiment(s) il fait appel dans ce discours (qui nous l’avons vu en cours est à prendre au second degré), ni quelle émotion est censée « naître » en nous lors de sa lecture. Pouvez vous m’éclairer s’il vous plait ? Merci d’avance !

  15.  

    Je passe le bac de français demain, malheureusement je viens de découvrir votre site à qlq jours du bac .. honnêtement il est très instructif, merci !

  16.  

    Bonjour, je vous adresse un commentaire à propos de l’extrait du texte de Molière tiré de Dom Juan, intitulé
    « La tirade de l’inconstance »
    Dans celle-ci je sais expliquer le faite qu’il persuade le lecteur et Sga du bienfait de ses moeurs (libertin soit-il)
    Il s’adresse à tous : universalité de l’énonciation, utilise un texte imagé, il utilise un langage galant, éloquent, précis afin de poétiser son discours et avoir l’adhésion du lecteur, et aussi il utilise les registres d’abord lyrique (ch lex de l’amour + emploi du je) puis tragique (se présente comme coupable, et enfin épique à la fin du texte (montre qu’il a réussi son argumentation par sa comparaison avec Alexandre Le Grand)
    Mais pour expliquer en quoi il tente de convaincre : je sais quoi dire
    je dirai qu’il utilise
    I -un schéma argumentatif précis :
    a) je réfute (idée de Sga = fidélité)
    b) J’adhère/approuve (éloge de l’inconstance)
    c) je dépasse même mes convictions (analogie conquêtes amoureuses/conquêtes guerrières)
    et qu’en II
    II- que sont discours est riche en argument
    inconstance acte de justice
    inconstance nécessité
    inconstance loi de la nature

    mais si je dois répondre à la question « quel est le but de cet tirade ? »

    Le but étant de convaincre des bienfaits de l’inconstance, d’en persuader aussi le lecteur,
    et d’exposer sa vision de l’amour,

    Comment faire pour ne pas répéter mes dires pour expliquer quels visions il veut nous faire partager puisque j’en parle un peu dans II ce discours est riche en argument ?

    Pouvez vous me répondre S’il vous plait, et ainsi me proposer rapidement un plan à cette question : « Quel est le but de cet tirade? »

    Merci beaucoup !!

 Laisser un commentaire

*

*

   

© 2012-2014 commentaire composé Amélie Vioux - Droits d'auteurs réservés - Tous les articles de ce blog sont déposés AVANT publication chez copyright France - Reproduction sur le web INTERDITE