12 figures de styleL’anacoluthe, l’antanaclase, l’hypallage, l’asyndète, l’hypotypose, l’hyperbate…Non, ce ne sont pas des maladies rares mais des figures de style !

Si tous ces mots te donnent envie de choisir entre la corde ou la fenêtre, j’ai une bonne nouvelle : tu n’as pas besoin de connaître toutes ces figures de rhétorique pour réussir un commentaire composé.

Les figures de style sont des procédés littéraires qui créent des effets : effets de rapprochement, de contraste, d’intensification, d’atténuation.

Si l’énumération des figures de style peut vite ressembler à une liste à la Prévert, sache qu’en réalité, tu n’as besoin de connaître qu’une dizaine de figures de style pour réussir ton bac de français.

Pour te faciliter la tâche, je les ai sélectionnées pour toi.

Voici donc le top 12 des figures de style à connaître pour le bac de français.

Associe-les dès maintenant à un effet comme je le fais ci-dessous. C’est le secret pour analyser les figures de style.

1 – La comparaison

Définition: La comparaison met en relation deux termes: le comparé et le comparant.

Effet : La comparaison rapproche deux réalités différentes. C’est une figure de style qui suggère une nouvelle réalité. A vous d’analyser dans votre commentaire composé si la comparaison est méliorative (Elle est belle comme le soleil) ou péjorative ( Elle est froide comme la glace)

Exemple de comparaison: « Son regard est pareil au regard des statues » (Verlaine, Mon rêve familier)

Le regard de la femme (comparé) est mis en relation avec le regard d’une statue (comparant), à l’aide d’un outil comparatif (pareil à). Verlaine crée ainsi une image de la femme ambivalente. La femme aimée est sublimée car elle apparait aussi parfaite qu’une statue.

Néanmoins, la comparaison est inquiétante : une statue est sans vie, froide. La comparaison suggère que la femme est inaccessible et n’appartient pas au monde des vivants.

2 – la métaphore

Définition : Apprenez par cœur la définition de la métaphore : il s’agit d’une comparaison sans outil comparatif, donc une comparaison sous-entendue.

Effet : La métaphore crée également une nouvelle réalité, une nouvelle image. Elle transforme la réalité en rapprochant deux éléments différents.

  Exemple de métaphore: « L’aube se passe autour du cou/ Un collier de fenêtres » (Paul Eluard « la terre est bleue… »)

Le comparé est l’aube. Elle est implicitement comparée à une femme qui se passe un collier autour du cou. La métaphore permet de rapprocher la figure de l’aube avec celle d’une femme. Elle transfigure le moment du lever du jour en lui attribuant le visage humain d’une femme qui se fait belle.

3 – La personnification

Définition : Personnifier, c’est prêter des qualités humaines à des êtres inanimés ou à des animaux

Effet : Posez vous toujours la question : pourquoi l’auteur personnifie-t-il une chose, un animal ? Est-ce pour critiquer les hommes indirectement ? Est-ce pour rendre sa description plus vivante ? La personnification est-elle méliorative, péjorative ?

Exemple de personnification:

« Va-t-en, chétif Insecte, excrément de la terre. C’est en ces mots que le Lion Parlait un jour au Moucheron. »
(La Fontaine, Le lion et le moucheron).

Sans difficulté, vous percevez que La Fontaine personnifie le lion en lui prêtant la qualité de pouvoir parler. La personnification du Lion permet implicitement à La Fontaine de critiquer le roi soleil (Louis XIV).

4 – L’allégorie

Définition : L’allégorie est une personnification particulière : elle personnifie une IDÉE ABSTRAITE. C’est par exemple la mort qui va être représentée comme une faucheuse.

Effet : L’allégorie est un procédé d’écriture qui permet de rendre une idée concrète. Elle peut être inquiétante, effrayante (la Mort comme une faucheuse,l’ Angoisse comme un despote) ou plaisante (l’Amour comme une jeune femme). L’allégorie rend les descriptions, les émotions vivantes, imagées.

Exemple d’allégorie:

« Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,/Défilent lentement dans mon âme ; l’Espoir,/Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,/Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir » (Baudelaire, Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle.)

Vous avez ici deux allégories pour le prix d’une : l’Espoir et l’Angoisse sont représentés sous des traits humains.

Les allégories sont très simples à repérer car elles commencent dans 99% des cas par une lettre majuscule. L’auteur les traite en effet comme des personnes, donc comme des noms propres.

Ici, les allégories mettent en scène de façon imagée les sentiments du poète. Baudelaire présente son paysage intérieur comme un véritable champ de bataille duquel l’angoisse sort victorieuse.La représentation de l’angoisse sous les traits d’un despote apparait effrayante, inquiétante et suggère par une image forte l’horreur du sentiment ressenti.

5 – L’antithèse

Définition: L’antithèse est le rapprochement dans une phrase, un paragraphe ou une strophe de mots de sens opposés.

Effet: L’antithèse est une figure de style qui souligne des contrastes, met en relief des contradictions. Soyez attentifs car elle est très fréquente !

Exemple d’antithèse:

« Dans mon plaisir je souffre maintes graves tortures » Louise Labé, sonnets.

On repère une antithèse : plaisir/tortures.

Louise Labé rapproche des mots de sens opposés pour illustrer ses déchirements internes et les contradictions du sentiment amoureux, source à la fois de joie et de souffrance.

6 – L’oxymore

Définition: L’oxymore mérite largement sa place dans le top 12 des figures de style ! Il réunit deux avantages non négligeables : celui de paraître très savant tout en restant très facile à repérer et analyser.

L’oxymore est la juxtaposition de deux mots de sens opposés.

Effet: Tout comme l’antithèse, l’oxymore souligne un contraste, une contradiction. Il fait naitre une image inattendue.

Exemple d’oxymore: C’est encore Louise Labé, spécialiste des déchirements internes, qui va nous fournir un exemple :

« Je vis, je meurs ; je brûle et je me noie »

Louise Labé juxtapose deux verbes de sens opposés. Elle met en relief la contradiction de la passion amoureuse qui transporte et anéantit à la fois.

7 – L’anaphore

Définition:

L’anaphore est la reprise d’un même mot ou groupe de mots en début de phrase, de proposition, de vers, strophe ou paragraphe. Elle permet d’insister sur le mot répété.

Effet: L’anaphore insiste sur le mot répété. il faut rechercher les raisons de cette insistance.

Exemple d’anaphore: « Je t’aime pour toutes les femmes que je n’ai pas connues, Je t’aime pour tous les temps où je n’ai pas vécu » (Paul Eluard, je t’aime)

L’anaphore du « je t’aime » insiste sur la déclaration d’amour qui devient le leitmotiv du poème.

8 – L’hyperbole

Définition: L’hyperbole est formidable. C’est un mot compliqué pour désigner quelque chose de très simple (remarquez que je viens de faire une antithèse au passage).

Elle désigne une exagération.

L’hyperbole emploie des termes dont le sens est fort par rapport à la réalité désignée.

Effet: L’hyperbole est une figure de rhétorique qui exagère, amplifie la réalité.

L’exagération peut être parodique (dans un registre comique) ou emphatique (dans un registre épique par exemple).

Exemple d’hyperbole : « Ils approchèrent enfin de la première maison du village ; elle était bâtie comme un palais d’Europe. » (Voltaire, Candide)

Une maison de village est comparée à un palais d’Europe. Cette exagération met en valeur le village visité par Candide.

9 – La gradation

Définition:

La gradation est une suite de termes d’intensité croissante ou décroissante.

Effet: La gradation suggère l’ampleur, le mouvement de ce qui est décrit. Elle intensifie une description et met en valeur le dernier mot.

Exemple de gradation: « C’est un roc !… c’est un pic !… c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ?… C’est une péninsule ! » Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac

La gradation intensifie la description du nez de Cyrano et met en relief, par un effet d’annonce, le terme hyperbolique de péninsule.

10 – la métonymie

Définition:

Vous avez souvent du mal à la repérer. La métonymie consiste à substituer un mot par un autre terme qui lui est proche, avec lequel elle entretient une relation proche.

Effet: La métonymie va concentrer l’attention sur un élément particulier.

Exemples de métonymie:

♦ « Une main ouvrit la porte »

On désigne un être par seulement une de ses parties : la main. La métonymie concentre ici toute l’attention du lecteur sur la main, créant ainsi un effet de suspens car elle retarde le moment où le lecteur va prendre connaissance de l’identité de la personne qui entre en scène.

♦ « Mon cœur se gardait bien d’aller dans l’avenir » (Racine, Bérénice)

Le personnage ne dit pas « je » mais « mon cœur ». La métonymie concentre l’attention sur la partie de son corps qui représente le siège de ses sentiments.

11 – La périphrase

Définition:

La périphrase, c’est un groupe de mots utilisé pour désigner un être ou une chose.

Effet:

La périphrase permet d’évoquer une chose indirectement.

Regardez toujours si elle est méliorative ou péjorative : cela orientera votre analyse.

Par exemple, « l’astre du jour » présente le soleil sous des traits majestueux. En revanche, « le vieux crétin d’en face » désigne votre voisin de palier sous des traits peu enviables.

12 – le chiasme

Définition: Le chiasme, c’est mon chouchou. Il est d’une élégance rare et d’une grande facilité à commenter.

Il s’agit d’une structure ABBA.

Exemple de chiasme: « Des cadavres dessous et dessus des fantômes » Victor Hugo

Cadavres/fantômes (AA) sont quasiment synonymes, tandis que dessous/dessus (BB) se répondent.

Effet du chiasme: En tant que structure fermée, il permet dans 90% des cas de suggérer l’enfermement, l’absence d’issue. Il peut également suggérer une forte contradiction.

Exercice sur les figures de style

Tu t’es imprégné de toutes ces figures de style et de leurs effets ? Va vite faire le quiz sur les figures de style et donne-moi ton résultat dans les commentaires !

Pour aller plus loin :

L’allitération : définition et mode d’emploi
La diérèse : 3 secrets infaillibles pour l’analyser

  75 commentaires à “Figures de style : le top 12 pour le bac de français”

  1.  

    Excellentes article! Merci 🙂

  2.  

    c’est très complet et très utile pour moi qui utilise pas trop les figures de style 🙄 , ca va m’aider.

  3.  

    merci enormement !!

  4.  

    Vraiment tu es formidable merci

  5.  

    Merci vraiment c’est très utile 😀

  6.  

    Enfin une manière attrayante (on n’ose pas dire sexy) d’aborder les figures de style. les quizz ne donnent pas tout de suite 100% de résultats au top, mais on avance…
    MERCI

  7.  

    Je trouve ça dommage que nous puissions pas copier le texte, cela aurait été pratique pour mettre toutes les pages en 1 seule et ensuite imprimer le tout.

  8.  

    Je passe mon bac français ecrit demain matin, j’ai toujours pas révisé, auriez vous des conseils de dernieres minutes ?

    •  

      Bonjour Sam,
      Tu t’y prends un peu trop tard pour tout revoir… Révise quand même la méthode à partir des pages de menu du site et lis quelques commentaires composés pour te mettre dans le bain pour demain…

      •  

        Merci beaucoup pour votre article ! Je passe le bac blanc demain et j’ai de gros soucis avec l’analyse de texte, l’effet produit par les exemples que je relève, par exemple si je relève un champ lexical je ne vais pas savoir quoi dire sur l’effet produit… Pourriez-vous m’aider ?

  9.  

    Bonjour, j’aimerais savoir enfin je n’ai rien réviser pour le bac français de demain.. j’ai seulement appris la méthodologie, les mouvements littéraires.. car comme on se sait pas sur quoi on va tomber c’est un peu compliqué.. 😕

  10.  

    Bonjour,
    Je passe mon épreuve écrite de français demain à 8 h, je sens que ça va être dur. Je suis une littéraire.
    Pensez-vous qu’on va tomber sur l’humanisme?, sachant que c’est déjà tombé l’année dernière?
    J’aimerais vraiment tomber sur la poésie, l’humanisme ou bien les réécritures.
    Vos fiches de révisions sur les figures de style, sont très pratiques!
    Mon rêve familier est mon poème préféré (la fuite de la réalité par le rêve), parmi ceux qui sont dans son recueil de poèmes « Poèmes Saturniens ». J’aime beaucoup Verlaine.
    J’ai aussi une autre question à vous poser, est-il possible de parler d’oeuvre artistiques dans une dissertation ou dans une conclusion de question de corpus? même si la problématique donnée, nous dit de nous appuyer que sur des textes…

    •  

      Bonjour Marie-Lucie,
      Oui, tous les objets d’étude restent possibles, même l’humanisme qui est déjà tombé l’année dernière… Il est tout à fait possible de parler d’une œuvre artistique dans une dissertation (si la référence a un réel intérêt par rapport à la question bien sûr) ou dans une conclusion de devoir (ce peut même être très apprécié.) Bonne chance pour demain ! 🙂

  11.  

    Bonjour.Merci pou ce cours très pratique des figures de style.

  12.  

    Bonjour,
    je trouve que vos cours sont très bien. Mais auriez vous une version imprimable de cette fiche sur les figures de style afin de pouvoir la classer dans mon classeur de français ?
    De plus, auriez vous une fiche répertoriant une liste des auteurs à connaitre ainsi que leurs mouvements littéraire ?

    •  

      Bonsoir Maxime,

      Désolé, je n’ai pas de version imprimable de mes articles. Pour l’instant, il faut les imprimer directement dans le format du site.
      Je n’ai pas préparé de fiche avec les mouvements et leurs auteurs, d’autant plus que celles-ci ne sont pas aussi importantes que vous le croyez (du moins si vous choisissez le commentaire). A bientôt,

  13.  

    Bonjour,
    Je me suis inscrite récemment à vos cours en ligne chaque semaine (je trouve d’ailleurs ça formidable !) mais je me trouve face à un problème.. J’aimerai beaucoup pouvoir imprimer ou du moins copier/colle votre cours sur les figures de styles pour pouvoir l’avoir sur moi, mais je n’y arrive pas ! Avez-vous une version imprimable ou du moins « non-protégée » ?

    •  

      Bonsoir Romane,
      Effectivement, on ne peut pas faire de copier-coller sur mon site et je n’ai pas préparé de version pdf. Néanmoins tu peux toujours imprimer les articles tels qu’ils sont sur le blog afin de les garder en format papier. A bientôt !

  14.  

    Bonjour Amélie,

    Qu’elle effet à un enjambement en poésie ?

  15.  

    A cause d’une professeur de français absente, il me manquait beaucoup de notions pour le devor surveillé de mardi matin.
    Amélie me sauve la vie (surtout celle de ma moyenne ) comme elle l’a déjà fait grâce à son analyse de Candide .
    Encore une fois merci.
    😉

  16.  

    Bonjour, tout d’abord je suis en première. Ma prof de français nous demande à chaque cours quelle figure de rhétorique est utilisée, cependant nous devons répondre par des figures de style. Je me demandais si l’on avait différentes manières de dire « figures de style « .
    Merci d’avance.

  17.  

    Merci bcp prof amélie.Vos cours m aide bcp a enseigner le francais au maoc.

  18.  

    merci beaucoup pour ce site très complet je suis en 3ème et cela ma beaucoup servi j’ai eu 17/20 grâce a ça encore merci 😀

  19.  

    Pourquoi on ne peut pas faire copier/coller :'( ?

  20.  

    L’exemple utilisé pour la métaphore est également une personnification non ?

  21.  

    Merci beaucoup madame, votre site est explicite et superbe !

  22.  

    Excusez-moi,
    J’ai du mal à identifier ces figures de style : « elle danse à travers mon regard » (métaphore ?) ou encore, en parlant d’un personnage : « je te l’abandonne, emporte-le, garde-le » (gradation ou accumulation ?). Pourriez-vous m’aider s’il vous plaît ?

  23.  

    bonjour madame,
    cela fait un moment que je me suis inscrite sur votre site qui m’ai d’une aide exceptionnelle et je vous en remercie.Cela dit je passe une question de corpus demain,auriez vous de précieux conseils a me fournir car j’ai tendance a analyser chaque texte seul sans vraiment les mettre en relation.

    merci encore

    j’attends votre réponses,à bientôt .

  24.  

    Bonjour Amélie,

    Je ne comprends pas très bien l’exemple que vous avez donné pour expliquer la règle de la métaphore.
    En effet, lorsque vous dites que  » l’aube se passe autour du cou un collier de fenêtre » , cette citation me porte à confusion car cela m’évoque plus une personnification. Pourriez-vous s’il vous plaît m’expliquer quelle est mon erreur ?
    Merci d’avance,
    Cordialement Anne.

  25.  

    c’est vraiment superbe vos cours et utiles

  26.  

    Bonjour , Amélie
    Cette fiche ma été beaucoup utile . Cependant , notre prof de francais nous dit souvent que « la littérature n’est pas gratuite  » elle veut dire par là que les procédés prélevé dans un poeme ou dans n’importe quel autre texte; ont un but elle ne sont pas utulisée comme ça . Tout cela pour vous demandez si vous faites des fiches par exemple sur les figures de style avec leur effet , et ce qu’elle peut procurer ou apporter au texte . Merci d’avance

    •  

      Ta professeur a raison 🙂 Rien n’est gratuit : figures de style, syntaxe, choix des mots…Les auteurs travaillent minutieusement tout cela. S’agissant des figures de style, tu es sur le bon article (le top 12 des figures de style).

  27.  

    Chére Amélie
    J’ai perdu mes deux premiéres leçons ; est ce que vous pouvez me les envoyer puisque c’est trés important pour moi
    Encore une fois je vous remercie beaucoup pour la bonne cause
    Momar

  28.  

    pour resister l’arbre a besoin des racines sinon il ne va pas résister .c.a.d j’ai perdu mes 2 premires leçons qui compte beaucoup pour moi
    Merci de tout coeur

    Momar

  29.  

    Bonjour(il est 11h chez moi) , je viens de lire l’intégralité du top 12, mais je n’ai pas vu ce que j’attendais. Tout est très bien expliqué mais je le savais déjà, et j’aime beaucoup l’exemple de chiasme. Mais j’attendais des explications sur les procédés évoqués en introduction. Anacoluthe, antanaclase… mais c’est vrai que jusqu’à présent je me suis très bien débrouiller en utilisant ceux du top 12.
    Merci, à bientôt

  30.  

    Merci Mme Amélie avec tous ces astuces, je croie que pour le moment je suis bien calé cordialement

  31.  

    Bonjour Amélie, est-ce qu’on peut mettre les mots ou expressions entre parenthèses dans notre commentaire le jour de l’examen?

  32.  

    Merci de votre efforts c’est utile c’est magnifique !

  33.  

    salut tt le monde! j’ai une question à poser.quelles sont les fonctions des figures de style ?

  34.  

    Je ne comprend pas l’exemple de la métaphore. J’aurais plutot dis que c’est une personnification

  35.  

    Bonjour, Amélie je suis également professeur de lettre.
    J’aurais bien voulu savoir, ton point de vue qui est selon moi très intéressant, sur le texte de Marie Noël : »L’Annonciation » . Etant donné mon jeune âge et mon expérience de professeur ,qui viens tout juste de commencer cette année.Pourrait tu me répondre au plus vite. Merci d’avance.

  36.  

    Bonjour, Amélie
    Je ne vous cache pas ma satisfaction et mon admiration pour votre travail. C’est génial. Bravo. Comme toutes celles et tous ceux qui suivent avec beaucoup d’intérêts vos leçons, j’aimerais pouvoir continuer à les recevoir et aller jusqu’au bout. Je n’ai reçu jusqu’à présent que les trois premières leçons Prière de m’envoyer les autres.
    Tous mes remerciements
    Ahmed

  37.  

    Merci, merci, merci Madame ! Vos cours sont passionnants et très clairs, très synthétiques : ils m’aident beaucoup. Je viens de terminer la lecture du 3ème et j’attends les suivants avec impatience ! Vous devez beaucoup aimer votre matière ET les élèves pour les aider aussi efficacement… Encore mille mercis. Eve-Léa

  38.  

    Salut Amélie,
    Merci pour tes leçons et tes conseils, c’est vraiment plus clair! Mais il y a deux figures de styles assez floues pour moi que ma prof de français utilise souvent: hypotypose et euphémisme. Pourrais tu me donner leurs définitions exacts ainsi que les effets?

  39.  

    bonjour! s’il vous plaît,explique-moi la structure d’une dissertation.

    •  

      Tu peux aller voir la rubrique dissertation (dans le menu « méthode écrit » => dissertation) et t’inscrire à ma formation gratuite en 10 leçons dans laquelle j’explique la méthode de la dissertation.

  40.  

    Bonjour, Amélie dans à peu près dix jours je passe le bac blanc écrit je ne sais pas apprendre quoi exactement j’ai appris les genres littéraires et leurs caractéristiques, procédés Je suis en train de revoir tt les figures de style et leurs effets et les 4 grandes études , les mouvements litteraires Je ne sais pas si je dois apprendre autre chose

    Merci de votre réponse

  41.  

    Si tous les détenteurs de certaines connaissances pouvaient les démulptiplier à ta maniére, la marge des incommodités intellectuelles serait infime

  42.  

    bonjour Amélie : j ai une ambiguïté dans la méthode efficace de répondre à la question : commenter et analyser le contenu d’un extrait du texte théâtral??

  43.  

    C´est genial, je suis en classe de 4ème avec une prof. assez exigente et ton blog m´aide beaucoup !!!!
    Est ce que tu peux m´aider avec le père Goriot sil te plait?
    Merci infiniment!!!

  44.  

    bonjour Amélie et merci pour vos conseils, est ce qu’on peut parler aussi de personnification méliorative pour l’exemple que vous nous avez citer « L’aube se passe autour du cou »?

  45.  

    Je pense plus à une personnification qu’à une métaphore pour la deuxième figure de style.

  46.  

    Bonjour est ce que quand on repère une figure de style dans un texte et qu’on doit la remettre dans notre commentaire on est obliger de donner la définition ?

  47.  

    Bonjour, maintenant que j’ai compris reperer les différentes figures de style, je n’arrive pas à toutes comprendre leurs sens notamment celle ci: « on lit comme on boirait l’eau d’un puit douteux » .. Si quelqu’un peut m’aider MERCi

  48.  

    Bonjour Amélie,
    Mathieu élève de 1ére S,Je viens de découvrir ce travail qui est une mine d’or pour moi, car je n’accroche pas facilement avec le français et c’est l’année du BAC. Je pense travailler à fond le commentaire car j’ai compris que je m’en sortirai sûrement mieux. J’ai des compositions fin janvier et je souhaiterai vite recevoir tes leçons . J’en suis à la 3ème et je ne reçois plus rien.
    Ce qui est le plus difficile pour moi c’est de trouver l’axe de lecture et d’en dégager le plan.
    Je suis impatient de vous lire et vous remercie de nous aider avec autant de « pêche ».
    A bientôt
    Mathieu

  49.  

    Wow.
    Je suis vraiment impressionné par la quantité ainsi que la qualité de votre blog.
    Je vous remercie énormément pour tous ça et vous félicite.

  50.  

    merci infiniment pour votre aide précieuse

  51.  

    très bon site rien à dire sauf les quiz qui manque de variation car on recommence tout le temps le même quiz ( comme le quiz des figures de styles ) merci et bonne chance pour la suite

  52.  

    J’ai beaucoup apprécié les 3 premières leçons et elles me rendront bien service,mais je n’ai pas reçu la leçon numéro 4.Ce serait gentil de me l’envoyer.Merci beaucoup

  53.  

    Bonsoir Mme Amélie ,
    Pour des raisons perso, j’ai du commencer les révisions que maintenant , que me conseillez vous pour faire un bon commentaire et quels sont les choses primordiales a connaitre du genre les figure de styles ,mouvement littéraire . C’est assez urgent à 1moiss du bac merci

  54.  

    Bonjour,
    Je suis en train de révisé pour mon écrit de français et je ne vois pas la différence entre l’antanaclase et le polyptote. Est-ce que vous pouvez m’expliquer la différence entre les deux ? Merci d’avance.

  55.  

    Bjr. Je me suis inscrite tardivement pour les 10 leçons après avoir passé l’épreuve écrite français bac 1ere S et viens de recevoir la 3ème leçon. Je souhaiterais recevoir en priorité les leçons sur l’Oral. Merci

  56.  

    Bonjour,
    je vous remercie pour ce cours particulièrement clair et simple à apprendre !
    Cependant je ne comprends pas quand vous dites ( pour la comparaison ):  » suggère une nouvelle réalité  »
    Je suis en train de faire un corpus de texte et j’ai relevé dedans 1 comparaisons:
    « La machoire a cédé comme une digue sous l’effet d’un raz de marée. »
    Donc ici ( je reprends votre exemple ) la machoire est mise en relation avec la digue après le passage du raz de marée à l’aide de l’outils comparatif « comme ». Marc Dugain a voulu ici creer une image desastreuse de la machoire qui apparait ici dévastée.
    Ai-je correct ?

  57.  

    bonjour Amelie je suis vraiment confus et heureux à la fois . je suis en formation supérieure et j’avais pas eu la chance de faire la seconde, la première et le bac mais j’aime apprendre je ne sais pas par oú je dois commencer pour maîtriser les techniques de pouvoir écrire une dissertation un commentaire et mieux rediger un projet parce que jje fais tout cela en espagnol mais je suis natif de la langue française . Ainsi il serait formidable de savoir les techniques en langue française et le reste je m’en chargerai pour la traduction de la langue dont je travail en ce moment.
    Merci

  58.  

    Bonjour,
    ce site est super mais ça serait bien d’avoir un doc à télécharger pour le top 12 des figures de style
    merci

 Laisser un commentaire

*

*

 

Commentaire composé 2017 - Amélie Vioux - Droits d'auteur réservés - Tous les articles sont déposés AVANT publication chez copyright France - Reproduction sur le WEB interdite -