Méthode de la dissertation

méthode de la dissertation au bac de françaisA l’écrit du bac de français, tu as le choix entre deux exercices :

♦ Le commentaire d’un texte littéraire

♦ Un sujet de dissertation sur l’une des œuvres au programme et son parcours, auquel tu devras répondre en te fondant sur ta connaissance de l’œuvre intégrale, des textes étudiés en classe, ainsi que sur ta culture et tes lectures personnelles.

Le sujet de dissertation est donc étroitement lié à l’une des œuvres intégrales au programme mais ne portera pas a priori uniquement sur cette œuvre.

Le sujet de dissertation devrait rester un sujet général.

Compte tenu des consignes du programme officiel de l’Éducation Nationale, on peut imaginer ce type de sujets de dissertation au bac (sur les œuvres au programme de 2020) :

  • Un personnage doit-il toujours être extraordinaire ? Vous répondrez à cette question en vous fondant sur votre connaissance de l’œuvre La Princesse de Clèves de Mme de La Fayette, des textes étudiés pendant l’année ainsi que sur vos lectures personnelles.
  • « La modernité, c’est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l’art, dont l’autre moitié est l’éternel et l’immuable » écrit Charles Baudelaire. En vous appuyant sur votre connaissance du recueil Alcools d’Apollinaire, sur les textes étudiés en classe et sur vos lectures personnelles, vous discuterez cette affirmation.

Pour répondre à ces sujets, tu dois t’appuyer sur l’œuvre intégrale, mais aussi sur les textes étudiés en classe et sur tes lectures personnelles, ce qui suppose donc de travailler deux points principaux :

  • La qualité de ton argumentation
  • Ta capacité à mobiliser ta culture littéraire pour illustrer ta réflexion

I – Ce qu’on attend de toi dans une dissertation

1 – Une argumentation de qualité

La dissertation est un exercice argumentatif : tu vas convaincre le correcteur de la pertinence de ta réponse en avançant des arguments illustrés par des exemples.

Là où les choses se corsent, c’est que tu ne vas pas argumenter uniquement pour défendre ton point de vue sur la question.

Tu vas aussi envisager le point de vue adverse, et lui trouver, à lui aussi, des arguments et des exemples.

La dissertation est donc un exercice qui t’oblige à sortir de toi-même pour te faire l’avocat de points de vue que tu ne partages pas forcément tout en amenant le correcteur à adhérer à ta réponse finale.

Nous allons voir un peu plus bas comment réaliser cela dans un plan en trois parties !

2 – Une culture littéraire simple mais solide

Tu vas également être noté sur ta capacité à mobiliser ta culture littéraire pour répondre au sujet.

Je t’entends déjà pousser des cris d’orfraie : « Ma culture littéraire ? Mais je n’en ai paaaaas ! ».

Du calme. Si tu as passé tes dernières années au collège et au lycée, je t’assure que tu as davantage de culture littéraire que tu ne l’imagines.

Déjà, la question de dissertation sera étroitement liée à l’une des œuvres intégrales au programme et son parcours associé.

Tu ne seras pas interrogé uniquement sur l’œuvre, mais l’œuvre que tu auras lue et étudiée en classe va forcément avoir un lien avec le sujet et tu pourras donc la mobiliser dans ton devoir.

Tu devras ensuite mobiliser une culture plus large fondée sur les textes étudiés en classe et tes lectures personnelles.

Cela n’a rien d’impossible. Pour y parvenir, dresse l’inventaire de ta culture littéraire en faisant la liste des textes que tu connais et entraîne-toi toute l’année à mobiliser cet inventaire.

Je te montre comment faire à la fin de cet article 🙂

Passons maintenant à la méthodologie de la dissertation.

II – Comment analyser un sujet de dissertation ?

Un sujet de dissertation en français ne se traite pas comme une simple question de cours.

C’est toujours une question plus complexe qu’il n’y paraît, dont il faut analyser chaque terme et interroger les présupposés.

Lors de la découverte de ton sujet de dissertation, prends 10 minutes pour analyser le libellé du sujet :

1 – Délimite les frontières du sujet

Le sujet porte-t-il sur un genre particulier ? Une époque ? Contient-il des limites ?

Le respect des limites du sujet est essentiel car tout argument ou exemple qui sortirait de ces limites serait hors-sujet.

2 – Définis les mots clés du sujet

Utilise des synonymes et des antonymes pour définir chaque mot clé : opérer des rapprochements et des oppositions avec d’autres termes est une piste fructueuse pour mieux cerner ton sujet.

Interroge-toi aussi sur l’étymologie des termes employés, le contexte de la phrase. S’il s’agit d’une citation, qui en est l’auteur ? Quel était le contexte de l’époque ?

3 – Fais le lien entre le sujet et l’œuvre intégrale

Au bac de français, les sujets de dissertation sont toujours liés à l’une des quatre œuvres intégrales que tu as étudiées dans l’année.

Prends le temps de t’interroger sur la façon dont tu vas pouvoir mobiliser cette œuvre intégrale pour répondre à la question.

4 – Identifie les éventuels présupposés de la question

Identifier les présupposés, c’est identifier les suggestions implicites, les sous-entendus de la question.

C’est une piste de réflexion à explorer.

5 – Étonne-toi face au sujet

Pose-toi des questions sur le sujet, sans te censurer.

Ces questions vont t’aider à mettre le doigt sur les problèmes posés par le sujet et donc sur la problématique qui deviendra le fil conducteur de ton devoir.

Pour aller plus loin, va voir mon article détaillé : comment analyser un sujet de dissertation ?

III – Comment faire un plan de dissertation ?

Pour le bac de français, tu dois te concentrer sur deux types de plan possibles : le plan dialectique et le plan thématique (également appelé plan notionnel).

Comment savoir quel plan choisir ?

L’astuce est de te demander si la question du sujet de dissertation est une question ouverte ou fermée :

1 – Si la question est fermée (on peut y répondre par oui ou par non) : opte pour un plan dialectique.

2 – Si la question est ouverte (on ne peut pas y répondre par oui ou par non) : opte pour un plan thématique.
Tu formuleras alors des réponses possibles qui correspondront aux trois grandes parties de ton plan.

Pour en savoir plus, va voir ma méthode pour trouver ton plan de dissertation.

Comment réussir l’introduction de ta dissertation ?

L’introduction est une étape clé de ta dissertation de français que je te conseille de rédiger au brouillon.

Pour la réussir, suis les 4 étapes suivantes :

1 – Une phrase d’accroche (également appelée amorce)

Il s’agit de l’entrée en matière de ta dissertation. Son but est d‘accrocher l’attention de ton correcteur.

2 – La présentation du sujet

Le libellé de ton sujet de dissertation doit toujours être présenté dans ton introduction.

En d’autres termes, il faut procéder comme si ton correcteur ne connaissait pas le sujet traité : tu le lui présentes donc intégralement.

3 – La problématique

La problématique correspond à une ou plusieurs questions qui découlent de l’analyse du sujet et auquel ton devoir répond.

4 – L’annonce du plan

Pour l’annonce de plan, évite les formules lourdes (dans une première partie, dans une deuxième partie, dans une troisième partie…).

Ces formules sont dites trop « scolaires ». Comme tu es désormais au lycée, apprends à les alléger.

Je te donne des exemples dans ma méthode pour réussir ton introduction de dissertation.

Conseil : Si tu ne trouves pas d’amorce, saute la première étape, et prends soin de bien faire apparaître les étapes 2, 3 et 4 sur ta copie car elles sont indispensables.

IV – Comment réussir ta conclusion de dissertation ?

Pour réussir ta conclusion de dissertation, suis les trois étapes suivantes :

1 – Rappelle les jalons de ton développement
2 – Propose une réponse finale, ferme et définitive (cette réponse finale correspond normalement à ta troisième partie).
3 – Fais une ouverture sur un sujet proche

Prends soin de ne pas élargir sur une phrase trop générale ou une banalité.

Pour t’aider à trouver les bons mots pour ta conclusion, va voir ma méthode détaillée de la conclusion de dissertation.

V – La rédaction de ta dissertation

La dissertation est aussi un exercice de style qui doit respecter quelques règles académiques et typographiques.

Voici comment présenter ta dissertation avec succès :

1 – Soigne l’aspect « visuel » de ta dissertation

Aère ta copie de façon à ce que ton correcteur identifie en un coup d’œil le nombre exact de parties et sous-parties dans ton devoir :

– Saute deux lignes après ton introduction
– Saute une ligne entre chaque grande partie de ton devoir
– Saute deux lignes avant de commencer ta conclusion
– Fais un alinéa au début de chaque paragraphe

Grâce à ces sauts de lignes et alinéas, ta copie sera plus claire et les étapes de ton argumentation plus évidentes.

2 – Rédige ton plan

Au baccalauréat, le plan de ta dissertation ne doit pas être apparent : il doit être rédigé.

Qu’est-ce que cela veut dire?

C’est simple.

N’écris pas (comme au brouillon) un plan apparent avec des numéros et des lettres tels que :
I – On attend d’un roman qu’il nous plonge dans les pensées d’un personnage
A – Les pensées d’un personnages sont un puissant moteur romanesque

Rédige tes thèses et arguments sous forme de phrases claires et simples, sans les faire précéder d’une lettre ou d’un numéro. Par exemple :

                       Le lecteur attend généralement d’un roman qu’il nous plonge dans les pensées d’un personnage.
                     La pensée des personnages est en effet un puissant moteur romanesque. Ainsi, …

Vois-tu la différence ?

Le plan n’est pas visuellement apparent (avec les numéros des parties) mais il n’a pas disparu : mes thèses (les grandes parties) et mes arguments (les sous-parties) sont formulés sous forme de phrases brèves et claires.

3 – Fais des transitions

Les transitions sont des phrases qui soulignent l’articulation logique entre les trois parties de ton plan.

Le rôle de la transition, c’est d’expliciter pourquoi tu passes d’une partie à une autre.

Pour plus de clarté, ta transition peut être isolée des grandes parties par un saut de ligne.

4 – Respecte les règles typographiques

Le non respect des règles typographiques est fréquent dans les copies et agace beaucoup les correcteurs.

Elles sont pourtant très simples à suivre :

a – Souligne les titres d’œuvres à la règle

Quand tu écris un devoir à la main, souligne les titres d’œuvres à la règle.

Par exemple :

Dès le premier chapitre du Rouge et le Noir, Stendhal dresse la satire de la bourgeoisie de Province à travers la description de la ville de Verrières.

Seuls les titres de poèmes, fables, chansons ou chapitres sont entre guillemets :

Le poème « L’albatros » issu du recueil Les Fleurs du Mal de Baudelaire fait un parallèle entre l’oiseau et le poète : tous deux souffrent de solitude et d’exclusion dans un monde insensible à la beauté.

Dans « Pauca meae », le quatrième livre des Contemplations de Victor Hugo, le poète explore la douleur du deuil suite au décès de sa fille Léopoldine.

b – Les citations sont entre guillemets

Faire des citations dans une dissertation est toujours valorisé.

N’hésite pas à citer et commenter des phrases ou expressions clés d’une œuvre, mais sans oublier les guillemets.

Par exemple :

Dans Le Rouge et le Noir, Stendhal définit le roman comme « un miroir qui se promène sur une grande route« .

5 – Varie ton vocabulaire et tes phrases

Au lycée, on te demande un effort d’expression écrite et il n’y a qu’une façon d’y parvenir : en variant ton vocabulaire et tes phrases.

On a tous quelques habitudes d’écriture dont il faut se défaire.

Par exemple, certains élèves utilisent trop souvent l’expression « Cette œuvre » (Cette œuvre montre, cette œuvre indique, cette œuvre révèle).

Or, l’expression « cette œuvre » peut être remplacée par : « ce passage », « cet extrait », « cette ligne », « ce vers », « cette strophe », « ce quatrain », « cet incipit », cet « excipit », « ce chapitre », « cette phrase », « cette formule », « cette proposition », « cette tirade », « cette réplique », « cette scène », « ce dialogue », etc.

Varie également les verbes. Un auteur ou un texte peut « révéler quelque chose », « dépeindre », « représenter », « communiquer », « dévoiler », « mettre en relief », « souligner », « esquisser », « exprimer », « indiquer », marquer », « donner l’impression que », « présenter », « témoigner de », « accentuer », « amplifier », « dénoncer », « critiquer », etc.

Prends l’habitude d’utiliser chez toi un dictionnaire des synonymes pour enrichir ton vocabulaire. Petit à petit, tu n’auras plus besoin de dictionnaire car les mots te viendront plus facilement à l’esprit.

Varie aussi tes débuts de phrase pour éviter la monotonie dans ton devoir. Par exemple, une phrase toute simple comme :

Le poème « Elle avait pris ce pli » semble adoucir la peine du poète par l’évocation de souvenirs heureux.

pourrait être réécrite de plusieurs façons :

Pour adoucir sa peine, le poète évoque des souvenirs heureux dans « Elle avait pris ce pli ».

ou

Par l’évocation des souvenirs heureux dans « Elle avait pris ce pli », le poète parvient toutefois à adoucir sa peine.

Tu peux ainsi varier tes phrases pour éviter que se suivent plusieurs phrases ayant la même construction syntaxique. Ces variations rendront ta copie plus plaisante à lire.

VI – Comment travailler la dissertation efficacement dans l’année ?

La réussite en dissertation repose sur deux fondations : la qualité de ton argumentation et ta capacité à mobiliser l’œuvre intégrale au programme et ta culture littéraire.

Ce sont donc ces deux points que tu dois travailler tout au long de l’année pour être prêt le jour J.

1 – Entraîne-toi à l’argumentation

Lis attentivement mes articles de méthode sur les plans de dissertation et entraîne-toi régulièrement à réaliser des plans en trouvant au moins tes trois grandes parties.

Le plan dialectique, qui est le plus fréquent, nécessite de l’entraînement car tu dois apprendre à le formuler de façon nuancée et à proposer un dépassement en troisième partie.

Prends régulièrement 15-20 minutes pour réaliser des micro-entraînements sur des questions variées et t’entraîner ainsi à la dynamique argumentative.

Lis attentivement mes exemples de dissertations.

2 – Travaille les œuvres intégrales et leur parcours

La question de dissertation au bac de français est intimement liée à l’une des œuvres intégrales au programme et à son parcours associé.

Pour mettre toutes les chances de ton côté, réfléchis à ces parcours et travaille l’œuvre intégrale en profondeur.

Dans ta dissertation, tu ne peux en effet pas te contenter d’une référence vague à l’œuvre intégrale : tes références devront être précises et développées.

Par exemple, si tu souhaites avancer que La Princesse de Clèves fait preuve de sincérité, prouve-le par une référence précise tirée de l’oeuvre. Indique par exemple que dans la troisième partie du roman, La Princesse de Clèves avoue à son mari son amour pour un autre, faisant ainsi preuve d’une sincérité qui la grandit.

Tu veux montrer que le poème « Automne malade » d’Apollinaire fait la jonction entre la tradition et la modernité ? Prouve-le précisément. Explique par exemple qu’Apollinaire reprend dans ce poème un motif lyrique traditionnel, celui de l’automne, saison de la mélancolie pour les romantiques, mais qu’Apollinaire le revisite à travers une forme poétique nouvelle dont la briéveté fait penser à un haïku. Injecte ce niveau de précision dans tous tes exemples.

3 – Fais l’inventaire de ta culture littéraire

Les oeuvres intégrales au programme ne suffisent pas pour réussir une dissertation. Si tu souhaites choisir ce sujet au bac, fais aussi l’inventaire de ta culture littéraire pour être en capacité de la mobiliser le jour J.

Pour chaque objet d’étude, recense :

– Les œuvres et textes lus et étudiés au collège et en seconde
– Les textes étudiés en classe pour la préparation de l’oral
– Les œuvres cursives lues pour la préparation de l’oral
– Tes lectures personnelles
– Les textes que tu as étudiés seul durant ton temps libre, dans un ouvrage scolaire ou sur mon site.

Bon à savoir : tu n’es pas obligé d’avoir lu une œuvre intégralement pour t’en servir d’exemple dans une dissertation. Tu peux lire des extraits d’œuvres clés, accompagnés de leur commentaire, comme ceux que je propose sur commentairecompose.fr, et intégrer ces textes à ton inventaire personnel.

Identifie au moins 15 œuvres ou textes par objet d’étude : c’est une bonne base pour pouvoir répondre aux questions de dissertation.

4 – Entraîne-toi à mobiliser ta culture littéraire

Une fois ton inventaire réalisé, utilise-le régulièrement !

Prends des questions de dissertation, et pour chacune d’entre elles, demande-toi quels textes et œuvres de ton inventaire pourraient servir et comment.

Fais cet exercice régulièrement jusqu’à être parfaitement à l’aise avec ton inventaire.

Comme pour les œuvres intégrales, utilise tes références précisément. On ne te demande pas de saupoudrer ton devoir de quelques titres d’œuvres et d’auteurs, comme autant de cases à cocher. Chacune de tes références doit être développée pour être convaincante.

Tu passes le bac de français ? Regarde aussi :

La méthode du commentaire composé
L’écrit de l’ancien bac de français

Qui suis-je ?

Amélie Vioux

Je suis professeur particulier spécialisée dans la préparation du bac de français (2nde et 1re).

Mon but est de te donner des cours et conseils simples, directs, et facilement applicables pour augmenter tes notes en 2-3 semaines.

Je crée des formations en ligne sur commentairecompose.fr depuis 8 ans.

Tu peux également retrouver mes conseils dans mon ouvrage Réussis ton bac de français 2020 aux éditions Hachette.

Laisse un commentaire