a une passante baudelaire problématiquesVoici 4 problématiques susceptibles de tomber à l’oral de français sur le poème « A une passante » de Baudelaire.

A chaque fois, j’adapte mon plan à la problématique.

Pour rappel, voici mon plan sur le poème « A une passante » :

I – Une passante qui incarne l’idéal de beauté baudelairien
II – Un poète subjugué
III – Un moment fugitif

Cliquez ici pour accéder au commentaire composé de « A une passante », Baudelaire

1-   Dans quelle mesure ce poème rend-t-il compte de l’opposition baudelairienne entre spleen et idéal ?

Après avoir étudié la façon dont la passante rencontrée incarne l’idéal de beauté baudelairien (I), nous verrons qu’elle laisse le poète subjugué (II) et avide de retrouver cet idéal brièvement aperçu (III).

2-     En quoi la forme poétique sert-elle le but de l’auteur ?

Cette question demande un peu de recul.

Ce poème est un sonnet : c’est sa forme poétique.

Il s’agit d’une forme fixe très répandue à l’époque de la Renaissance et qui a joui d’un regain de faveur au 19ème siècle, notamment grâce à Baudelaire et Verlaine.

Le sonnet se compose de deux quatrains (strophes de 4 vers) et de deux tercets (strophes de 3 vers).

Très souvent, les quatrains et les tercets sont mis en opposition afin de déboucher sur une « chute » finale.

Or dans « A une passante », c‘est exactement ce qui se passe : les deux premiers quatrains décrivent la rencontre et s’opposent aux deux tercets qui narrent la chute.

Vous pouvez donc garder le même plan tout en mettant en évidence la forme du sonnet. Par exemple :

Le poème « A une passante » de Baudelaire est un sonnet. Baudelaire utilise cette forme fixe qui se compose de deux quatrains et de deux tercets pour opposer deux moments de la rencontre : la rencontre en elle-même, (I) qui subjugue le poète (II) et la chute finale (III)

3 – Mesurez l’originalité de ce poème de rencontre.

Le poème « A une passante » traite d’un thème littéraire traditionnel : celui de la rencontre amoureuse. Néanmoins, Baudelaire évoque cette rencontre avec originalité : si la passante incarne un idéal de beauté (I) qui subjugue le poète (II), cette rencontre fugitive emblématise également la quête d’idéal du poète. (III)

4 – Que représente la passante pour Baudelaire ?

La passante représente l’idéal de beauté baudelairien (I). Cette incarnation de la beauté subjugue le poète (II) et le laisse également avide de retrouver cet idéal brièvement aperçu (III)

Pour aller plus loin :

A une passante, Baudelaire : commentaire composé
A une passante, Baudelaire (le texte)
Les Fleurs du mal (tous les articles et vidéos)
Tableaux parisiens : analyse (vidéo)
Baudelaire : biographie (l’essentiel à retenir)
La modernité chez Baudelaire
Tous les commentaires composés
♦ Les Fleurs du mal (tous les articles et vidéos)
La stratégie infaillible pour adapter son plan à la problématique
Barbara, Prévert : analyse

Les meilleures astuces en vidéo :

Tu passes le bac de français cette année ?

Inscris-toi gratuitement à ma formation en 10 leçons-vidéos.

Je t'y explique comment réussir le commentaire et la dissertation, comment adapter ton plan à la question posée le jour de l'oral et comment anticiper les questions de l'entretien.

L'inscription est gratuite ! Remplis simplement le formulaire ci-dessous pour recevoir les vidéos :

  18 commentaires à “A une passante, Baudelaire : 4 problématiques”

  1.  

    Merci pour ces problématiques sur baudelaire, c’est bien pratique pour l’oral de français 😛

  2.  

    Salut Amélie, j’ai une petite question

    Si on a ce poème en commentaire composé au bac, et qu’on ne connait rien du Spleen Baudelairien, on pourra choisir une problématique « comment Baudelaire vit-il sa rencontre avec cette inconnue ? », pour ensuite choisir des axes genre : Dans un premier temps, nous verrons comment l’auteur décrit cette passante qu’il trouve magnifique, ensuite, nous verrons à quel point ce moment est éphémère selon l’auteur » ?

    Merci d’avance !!

    •  

      Bonjour Sorrow,
      Oui parfaitement, ta problématique est intéressante et ton plan y répond. A l’écrit du bac de français, on ne s’attend pas à ce que vous ayez des connaissances approfondies sur l’auteur. Cela va vous apporter un plus indéniable si vous visez les 18, mais ce n’est pas une condition nécessaire pour obtenir une bonne note à l’écrit (c’en est plutôt une pour l’oral). Le plan que tu proposes est donc très bien.

  3.  

    Ah, merci beaucoup :p je doutais justement de trouver le bon plan, donc là apparemment c’est bon. Sinon quand tu dis bonne note, tu penses à combien à peu près ? Tu penses que jpeux avoir 15 sans aucune connaissance sur l’auteur ? (sinon entre parenthèses je suppose que tu voulais dire « c’en est plutot une pour l’oral » ? Mais vu que c’est nous qui choisissons nos textes, on doit connaitre que les auteurs dont nos textes sont extraits c’est bien ça ?)

    Merci encore :)

    •  

      Bonsoir Sorrow,
      Oui, on peut parfaitement avoir 14, 15 voire 16 à l’écrit sans connaissance approfondie sur l’auteur. Bien sûr, si vous tombez sur un auteur majeur (Montaigne, Voltaire, Victor Hugo, Baudelaire…), on peut s’attendre à quelques mots sur le mouvement littéraire, le contexte (si l’élève semble ne jamais avoir entendu le nom de ces auteurs avant, cela pose problème). Mais de façon générale, rien d’approfondi.
      A l’oral, les exigences sont différentes. Vous présentez un nombre restreint de textes que vous êtes censés très bien connaître. Ainsi, l’élève qui ne sait pas ce qu’est le spleen alors qu’il présente des poèmes des Fleurs du Mal sera incontestablement pénalisé car les auteurs et les oeuvres étudiés doivent être connus.

  4.  

    Merci beaucoup Amélie 😉 Keep it up

  5.  

    Par contre Amélie, j’ai souvent du mal à trouver des sous-parties… Il faut en trouver au moins deux par axe c’est ça ? Par exemple, « Nous verrons comment l’auteur décrit cette passant qu’il trouve magnifique », je vois pas comment couper cet axe en deux sous-parties ! :/

    •  

      Oui, il faut entre deux ou trois sous-parties par axe de lecture. C’est le plus subtil à trouver. Pour reprendre ton exemple, tu pourrais faire une première sous-partie sur l’apparition de la femme et une deuxième sur la réaction du poète…

  6.  

    Bonjour,
    sur ce poème notre prof nous a dit qu’on pouvait avoir une question sur la femme inspiratrice. Comment y répondre ?

    merci!

    •  

      Bonjour Lise,
      Tu peux y répondre de la même façon que la 4ème problématique de cet article (Que représente la passante pour Baudelaire ?). Ces deux problématiques sont très proches.

  7.  

    Bonjour,
    Je me pose une question à propos de la deuxième problématique que vous proposez, à savoir « en quoi la forme poétique sert-elle le but de l’auteur ? ». Je me demandais si le 2ème axe « un poète subjugué » ne serait pas jugé hors-sujet, puisque la question traite de la forme poétique ? Merci.

  8.  

    Bonjour,
    étudiant ce texte pour l’épreuve orale, je m’interrogeais sur la 3e partie de la 4e problématique: je ne vois pas en quoi ce poème montre la volonté de Baudelaire de retrouver cet idéal, à part peut-être « dont la beauté m’a fait soudainement renaitre » ? D’après mon plan de cours, le poète semble plutot détruit par cette rencontre amoureuse
    D’avance, merci pour votre futur réponse

  9.  

    J’ai choisie une autre problématique qui est : Comment Baudelaire aperçoit la passante ?
    mes parties sont : I) La rencontre
    II) les réactions du poète
    III) les réflexions du poète

  10.  

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si ce plan serai possible pour cette problématique :comment le poète transfigure-t’il ici le réel ?
    I- Le réel est présent
    II- Une dimension universelle
    III- Une écriture mystérieuse/trouble profond

    Merci d’avance pour votre réponse

  11.  

    Bonjour Amélie, j’ai eu un oral blanc ce matin et suis tombée sur ce texte avec la problématique: « quelle est la fonction de la poésie dans ce poème? »
    Sur le coup je n’ai pas su adapter mon plan à la problématique …
    Que me conseillerais-tu ? :)

  12.  

    bonjour amélie
    je veux savoir la forme que doit prendre une problématique, c’est-à-dire est ce qu’elle doit etre formulée sous forme d’une question ou bien une phrase déclarative tout court?
    et merci d’avance

  13.  

    Est ce possible d avoir la lecture méthodique de a une passante de Charles Baudelaire merci

 Laisser un commentaire

*

*

   

Commentaire composé 2016 - Amélie Vioux - Droits d'auteur réservés - Tous les articles sont déposés AVANT publication chez copyright France - Reproduction sur le WEB interdite -