La question de grammaire à l’oral de français

la question de grammaire à l'oral de françaisLoral de français prévoit désormais une question de grammaire notée sur 2 points.

Cela signifie que l’examinateur va te demander de faire l’analyse syntaxique d’une phrase ou d’une partie de phrase issue du texte à étudier.

Qu’est-ce qu’une analyse syntaxique ?

C’est un exercice qui consiste à distinguer la nature et la fonction des mots, groupes de mots et propositions qui composent une phrase.

Tu vas donc repérer les éléments qui constituent la phrase et préciser, pour chacun de ces éléments, leur nature et leur fonction.

Qu’est-ce que la nature et la fonction d’un mot ?

La nature est la classe grammaticale d’un mot.

La nature d’un mot ne change donc jamais : c’est sa nature justement !

Par exemple, le mot « bonheur » est un nom commun. C’est sa nature.

Quelles que soient sa place et sa fonction dans une phrase, le terme « bonheur » sera toujours un nom commun.

En revanche, la fonction d’un mot est le rôle que ce mot joue dans une phrase particulière.

La fonction d’un mot varie donc selon les phrases.

Reprenons le nom commun « bonheur ».

Dans la phrase « Le bonheur est dans les livres » , le nom commun « bonheur » » est sujet du verbe être.

En revanche, dans la phrase « Il cherchait son bonheur dans les livres », le nom commun « bonheur » est complément d’objet direct (COD) du verbe chercher.

La nature du mot « bonheur » ne change pas : il s’agit toujours d’un nom commun. Mais sa fonction change selon la phrase.

A l’oral, tu vas devoir identifier la nature des mots et propositions ainsi que leur fonction dans la phrase choisie par l’examinateur.

Comment y parvenir ?

La première chose à te demander est la suivante : la phrase à analyser est-elle une phrase simple ou une phrase complexe ?

Selon la réponse, ton approche sera différente.

La phrase simple est constituée d’une seule proposition. Par exemple :

Il faisait un soleil radieux.

La phrase complexe est composée d’au moins deux propositions. Par exemple :

Alors qu’il faisait un soleil radieux, l’enfant pleurnichait seul dans une cabane en bois.

Si tu es face à une phrase simple, tu vas mener une analyse syntaxique des mots de cette phrase.

S’il s’agit d’une phrase complexe, tu vas commencer par une analyse des propositions qui constituent cette phrase avant d’en analyser les mots et groupes de mots, si l’examinateur te le demande.

Comment analyser une phrase simple ?

Si la phrase à analyser est une phrase simple, constituée d’une seule proposition, fais une analyse syntaxique des mots qui la composent.

– Repère la nature des mots : noms , déterminants, pronoms, adjectifs, adverbes, interjections ou verbes.

– Identifie la fonction des mots ou groupes de mots dans la phrase : sujet, compléments d’objet, compléments circonstanciels, adjectif épithète, attribut du sujet, complément du nom, complément d’agent.

Exemple : Il regardait le sable blanc.

Il :
nature : pronom personnel
fonction : sujet du verbe regarder

regardait : verbe

le sable blanc :
nature : groupe nominal
fonction : COD du verbe regarder

blanc :
nature : adjectif qualificatif
fonction : épithète du nom commun « sable »

Comment analyser une phrase complexe ?

Si tu dois analyser une phrase complexe, tu vas toujours commencer par une analyse des propositions qui la composent avant d’analyser les mots et groupes de mots de cette proposition.

Il existe trois types de propositions :

La proposition indépendante : Elle contient un verbe conjugué et se suffit à elle-même. Elle ne dépend d’aucune autre proposition et aucune autre proposition ne dépend d’elle.

La proposition principale : Elle contient un verbe conjugué. Une proposition subordonnée dépend d’elle.

La proposition subordonnée : Elle dépend d’une proposition principale.

Par exemple :

Il pleut aujourd’hui (proposition indépendante), mais nous avions prévu une randonnée (proposition principale), que j’aimerais réaliser. (proposition subordonnée)

Je ne pense pas (proposition principale), qu’il viendra ce soir (proposition subordonnée).

Une fois les propositions repérées, il faut te pencher sur les propositions subordonnées pour identifier leur nature et leur fonction.

Les propositions subordonnées les plus fréquentes que tu dois absolument savoir repérer et identifier sont les propositions subordonnées relatives, conjonctives et infinitives.

Exemple :

– Il pleut aujourd’hui , mais nous avions prévu une randonnée que j’aimerais réaliser.

que j’aimerais réaliser :
proposition subordonnée relative.

 

– Je ne pense pas qu’il viendra ce soir.

qu’il viendra ce soir : proposition subordonnée conjonctive complétive.

Pour un cours plus approfondi sur les classes et fonctions grammaticales, n’hésite pas à te procurer mon ouvrage « Réussis ton bac de français en 2020 » : j’y consacre 12 pages à la question de grammaire pour te permettre une remise à niveau rapide.

Tu prépares ton oral de français ? regarde aussi :

La lecture linéaire
L’entretien à l’oral de français
L’oral de français : comment ça se passe ?
Programme de l’ancien oral de français (avant 2020)

Qui suis-je ?

Amélie Vioux

Je suis professeur particulier spécialisée dans la préparation du bac de français (2nde et 1re).

Mon but est de te donner des cours et conseils simples, directs, et facilement applicables pour augmenter tes notes en 2-3 semaines.

Je crée des formations en ligne sur commentairecompose.fr depuis 8 ans.

Tu peux également retrouver mes conseils dans mon livre Réussis ton bac de français 2020 aux éditions Hachette.

2 commentaires

Laisse un commentaire