réussir l'entretien à l'oral du bac de françaisDix minutes : 10 points !

L’entretien à l’oral de français est une opportunité formidable d’obtenir une excellente note à l’oral ou de rattraper une lecture analytique maladroite.

Alors voici 5 conseils pour t’assurer un maximum de points à cette seconde partie de l’épreuve :

1 – Maîtrise les notions qui apparaissent sur ton descriptif de lecture

Rappelle-toi : l’examinateur élabore ses questions à partir de ton descriptif de lecture.

Le meilleur moyen de réussir l’entretien est donc d’étudier ton descriptif et de définir toutes les notions qui y apparaissent.

Imagine que ton descriptif mentionne comme « notions abordées » :
♦ Les Lumières
♦ Diderot et l’Encyclopédie

Assure-toi de savoir définir le mouvement des Lumières et fais quelques recherches sur Diderot et l’Encyclopédie. Il n’y a pas de mystère : l’examinateur t’interrogera sur ces notions. Maîtrise-les !

2 – Relis les lectures cursives

Par manque de temps, les lectures cursives sont rapidement évoquées en classe (elles ne le sont même parfois pas du tout).

Ce n’est pas une raison pour les laisser de côté ! Elles font partie de ton descriptif : l’examinateur t’interrogera dessus.

Mais rassure-toi : on ne te demande pas d’analyser avec précision ces lectures cursives ou complémentaires.  Il faut simplement savoir les replacer dans leur contexte et comprendre leur intérêt par rapport à ta séquence :

♦ Quelles sont les relations entre les textes ?
♦ Quels éclairages les lectures cursives donnent-elles sur la problématique de séquence ?
♦ Quelles sont les ressemblances et les différences entre les textes ?

Si tu ne comprends pas le lien entre tes lectures cursives et ta séquence, demande à ton professeur d’expliciter son choix.

3 – Fais des réponses personnelles et argumentées

L’examinateur peut te poser des questions sur tes goûts.

Par exemple :
♦ Quel est votre texte préféré de la séquence ?
♦ Aimez-vous lire des romans ?
♦ Qu’avez-vous pensé de la représentation théâtrale de telle œuvre (si vous êtes allé au théâtre avec la classe) ? etc.

Le but de ces questions est de découvrir ta personnalité, tes goûts littéraires et voir si tu es capable d’argumenter avec sincérité.

N’essaie pas d’imaginer une réponse que l’examinateur aimerait entendre.

L’enseignant veut entendre TA réponse PERSONNELLE.

Sois sincère mais argumente. Un élève qui répond « je n’aime pas les romans » pour retomber ensuite dans un silence profond ne peut espérer obtenir des points.

Argumenter, c’est expliquer les raisons sur lesquelles reposent tes choix. Pourquoi n’aimes-tu pas les romans ? Quelle autre type de lecture préfères-tu ? Pourquoi ? Développe tes réponses.

4 – Sois naturel et de bonne volonté

Cela peut paraître évident, mais montre-toi souriant et de bonne volonté.

Quand on te pose une question, joue le jeu.

Il m’arrive d’interroger des élèves qui montrent ostensiblement – la bouche en cul de poule et le sourcil levé – que la question ne leur semble pas intéressante. Certains poussent même quelques soupirs de désintérêt !

Attention à cette attitude : les questions de l’examinateur sont TOUJOURS pertinentes et en lien avec votre descriptif. Si vous ne les trouvez pas intéressantes, c’est souvent parce que vous ne maîtrisez pas suffisamment le descriptif.

Donc quelle que soit la question, reste souriant, prête-toi au jeu et ARGUMENTE en expliquant tes choix.

Autre point clé : adopte un langage courant. L’examinateur n’est pas un pote ! Les expressions familières comme « jsais pas moi… », « ouais », « pt’être’, « fin voilà quoi », « notre prof il a rien fait » n’ont pas leur place dans une épreuve formelle face à un professeur inconnu.

Mes conseils :

1 – Prononce tous les mots (ne dis pas « jsais pas », mais « Je ne sais pas », ne dis pas « ouais » mais « oui »)

2 – Adapte ton langage mais aussi le contenu de tes propos. Par exemple, n’essaie pas de convaincre l’examinateur que ton prof est un gros nul fainéant qui n’a rien fait de l’année et que c’est la raison pour laquelle tu viens de rater ton oral…Tu as peu de chance d’emporter son adhésion ! Sois mature et responsable dans tes propos.

5 – Reste poli…même après l’épreuve

On ne demande pas sa note à la fin de l’oral et on évite les clins d’œil et gestes lourdingues en direction de l’élève qui passe juste après et qui est encore assis au fond de la classe.

De même, ne laisse pas exploser ta joie dans le couloir une fois l’épreuve terminée : l’examinateur t’entend encore ! Ne raconte pas à voix haute ta version de l’oral (« Ouais tu vois la prof, trop chelou quoi, tu sais ce qu’elle m’a demandé ?… » ).

Bref, ne reste pas dans le couloir : file profiter de tes vacances !

Tu te poses des questions sur l’entretien ? Regarde aussi :

Les questions possibles à l’entretien

Les meilleures astuces en vidéo :

Tu passes le bac de français cette année ?

Inscris-toi gratuitement à ma formation en 10 leçons-vidéos.

Je t'y explique comment réussir le commentaire et la dissertation, comment adapter ton plan à la question posée le jour de l'oral et comment anticiper les questions de l'entretien.

L'inscription est gratuite ! Remplis simplement le formulaire ci-dessous pour recevoir les vidéos :

 Laisser un commentaire

*

*

   

Commentaire composé 2017 - Amélie Vioux - Droits d'auteur réservés - Tous les articles sont déposés AVANT publication chez copyright France - Reproduction sur le WEB interdite -