Le développement de la lecture analytique : les bonnes pratiques

développement de l'exposé oral[Cet article concerne la lecture analytique selon les modalités de l’ancien oral de français (2001-2019). La lecture analytique durait 10 minutes et devait répondre à une question posée par l’examinateur].

Le développement de ta lecture analytique correspond au corps de ton exposé oral.

1 – Faut-il faire une lecture linéaire ou analytique ?

Lors de l’ancien oral de français (de 2001 à 2019), les deux étaient possibles.

Dans une lecture analytique, tes remarques sont regroupées dans des axes de lecture.

Une lecture linéaire, en revanche, suit la progression du texte.

Les instructions officielles du baccalauréat avant 2020 laissaient l’élève choisir le type d’organisation qui lui semblait le plus approprié pour répondre à la question posée.

Toutefois, une lecture linéaire devait toujours :
♦ Permettre de répondre à la question posée
♦ Suivre un plan qui rend compte de la progression du texte

Dans la majorité des cas, une lecture analytique était plus judicieuse à l’oral de français (avant 2020).

Depuis 2020, tu dois t’orienter vers une lecture linéaire.

2 – Un plan solide pour répondre à la question

Dans une lecture analytique, il est essentiel de suivre un plan qui correspond à des pistes dégagées en regroupant les procédés analysés.

Tu dois faire attention à ne pas tomber dans une démarche juxtalinéaire qui consiste à commenter les phrases les unes après les autres, sans vue d’ensemble.

Le plan d’une lecture analytique fonctionne par regroupement synthétique : tu regroupe dans une même partie tous les éléments qui permettent de justifier une de tes interprétations du texte.

Tu vas donc regrouper les procédés littéraires et les classer.

Les axes de lecture doivent être formulées comme des réponses partielles à la question posée.

3 – Bien mener ton développement

Tes axes de lecture sont ensuite étayées par des arguments (les sous-parties) eux mêmes justifiés par des procédés analysés (figures de style, analyse des temps verbaux, de la syntaxe…).

Pour faire avancer ton exposé efficacement, pense à suivre le schéma suivant quand tu analyses un procédé :

1 – Relevé d’un procédé
2 – Identification du procédé
3 – Analyse de l’effet produit

Tu révises tes lectures analytiques ? Regarde comment réussir :

Préparation de la lecture analytique au brouillon
L’introduction de la lecture analytique
La conclusion de la lecture analytique
Comment adapter ton plan à la question à l’oral
Peut-on tomber sur un texte hors-liste à l’oral ?

Qui suis-je ?

Amélie Vioux

Je suis professeur particulier spécialisée dans la préparation du bac de français (2nde et 1re).

Mon but est de te donner des cours et conseils simples, directs, et facilement applicables pour augmenter tes notes en 2-3 semaines.

Je crée des formations en ligne sur commentairecompose.fr depuis 8 ans.

Tu peux également retrouver mes conseils dans mon livre Réussis ton bac de français 2020 aux éditions Hachette.

4 commentaires

  • Bonjour,

    Vous dites qu’il ne faut pas débiter à toute vitesse des développements appris par cœur. Cependant, les développements que nous apprenons en classe ou sur votre site sont assez exhaustifs avec beaucoup d’exemples. Alors que faire? Supprimer des arguments? Supprimer des exemples? En général, il est difficile de tout dire sans dépasser les 10 minutes.

    Merci d’avance pour vos réponses

    • Il faut éviter de donner l’impression de débiter des lectures analytiques apprises par cœur. Cela ne t’empêche pas d’avoir un bon débit, mais évite le par cœur mécanique qui cache souvent un défaut de compréhension des analyses. Enfin, le jour J, sélectionne ce qui te permet de répondre à la question posée. On ne vous demande pas d’être exhaustifs : on vous demande de répondre à une question.

  • Vous dites qu’il ne faut pas répéter des mots savants comme un perroquet si on ne les a pas compris ; mais si on nomme des procédés avec des noms compliqués qu’on a compris et qui sont pertinents, est-ce valorisé ou vaut-il mieux éviter de passer pour un pédant ?

    • Si les termes sont bien compris, il n ‘y a aucun souci. Mais j’ai régulièrement des élèves qui ne savent pas, lors de l’entretien, définir certains mots utilisés lors de leur lecture analytique. Il faut donc vous assurer de connaître la définition de tous les mots employés.

Répondre à Amélie X