Sep 202016
 

le mouvement baroqueVoici une vidéo pour comprendre le baroque.

Mon conseil : Regardez la vidéo.  Pour réviser rapidement, vous pourrez ensuite utiliser le texte en dessous.

Bon visionnage !

Le mouvement baroque : la vidéo

 

Le baroque en quelques mots

Le baroque est un mouvement littéraire qui commence à la fin du 16ème siècle, vers 1580, et qui va être important pendant toute la première moitié du 17ème siècle.

La littérature baroque a des thèmes de prédilection :
♦ L’illusion, le rêve;
♦ Le changement,la métamorphose;
♦ Le mouvement;
♦ Le grandiose.

La littérature baroque présente un monde changeant, chaotique. Toutefois, notez que le héros baroque est celui qui apporte l’ordre dans ce monde chaotique.

Quant à l’écriture baroque, elle se caractérise par une abondance de :
Métaphores;
hyperboles;
antithèses;
adjectifs et adverbes.

Le baroque se caractérise aussi par le mélange des genres, par exemple une pièce de théâtre qui va mélanger tragédie et comédie.

I – Le baroque : contexte historique

Le baroque est un mouvement littéraire qui évoque l‘instabilité du monde, le changement, les métamorphoses. Pourquoi ? Tout simplement parce que le 16ème siècle est marqué par plusieurs évènements déstabilisants :

A – La Réforme protestante et les guerres de religion durant toute la seconde moitié du 16ème siècle.

Face à la division entre catholiques et protestants, l’Eglise catholique décide de mener une contre-réforme pour affirmer la grandeur du Pape.

Cette contre-réforme catholique se diffuse par l’art baroque.

Face à l’austérité des temples protestants, l’Eglise catholique veut impressionner le pratiquant par un culte splendide, des formes exubérantes et une profusion de détails.

B – La découverte par Copernic en 1543 que la Terre tourne autour du soleil et non l’inverse.

Cette découverte accentue l’impression de vivre dans un monde instable, où rien n’est sûr, où les sens sont trompeurs.

II – L’esthétique du mouvement baroque

Les thèmes baroques traditionnels sont l’inconstance, le changement, l’instabilité, métamorphose permanente, illusion, rêve, duplicité, théâtralité. Rien n’est fixe dans l’univers baroque !

Pour traduire cette instabilité, les auteurs baroques utilisent :

A – L’hyperbole et un vocabulaire souvent surchargé et complexe.

Par exemple, Agrippa d’Aubigné, dans Les Tragiques (1578-1616) utilise l’hyperbole pour suggérer les désordres tragiques du monde et l’indignation :

« O France désolée ! ô terre sanguinaire !
Non pas terre, mais cendre : ô mère ! si c’est mère
Que trahir ses enfants aux douceurs de son sein,
Et, quand on les meurtrit, les serrer de sa main. »

 B – L’antithèse et l’oxymore qui expriment la contradiction, l’instabilité.

Par exemple, Théophile de Viau dans ses « Stances » exprime le plaisir paradoxal de la servitude dans l’amour :

Depuis, un insensible orgueil
De voir mes malheurs au cercueil,
M’a donné tant d’ingratitude
Que je ne puis sans déplaisir
Permettre que la servitude
Prenne une heure de mon loisir.

C – Le mouvement : la ligne courbe, la circularité.

D – Le  lyrisme pour sonder les profondeurs de l’âme humaine

E – Le mélange des genres et des registres différents.

Par exemple le théâtre baroque va mélanger les genres (comédie et tragédie).

III – Quelques auteurs baroques à connaître

A – Corneille, L’illusion comique (1635)

L’illusion comique est une pièce de théâtre de Corneille qui relève d’une esthétique baroque pour plusieurs raisons :

♦ L’intrigue est complexe :
Pridamant est désespéré par la disparition de son fils, Clindor, et rencontre un magicien qui lui propose de lui faire voir la vie de son fils grâce à des illusions. Ce jeu d’illusion, mis en relief par un procédé de théâtre dans le théâtre, correspond à l’univers de rêve qui caractérise le baroque.

♦ Cette intrigue est brisée par de nombreuses digressions qui donnent une impression de dispersion. L’instabilité de l’intrigue traduit l’instabilité du monde.

♦ Corneille mélange les genres, ce qui est typique de l’esthétique baroque. Les actes II, III, s’inscrivent dans la comédie alors que les actes IV et V ont des accents de tragédie.

A lire absolument : mon commentaire de l’acte 5 scène 6 de L’illusion comique.

B – Agrippa d’Aubigné, Les Tragiques (1578-1616)

Les Tragiques est un long poème où d’Aubigné raconte les malheurs de la France pendant les guerres de religion dans un style souvent hyperbolique :

«  […] mais les ondes si claires,
Qui eurent les saphyrs et les perles contraires,
Sont rouges de nos morts ; le doux bruit de leurs flots,
Leur murmure plaisant, hurte contre des os. »

Astuce : Observez les références au mouvement circulaire : « ondes », « perles », « flots ». C’est typique du baroque !

C – Cyrano de BERGERAC, Histoire comique des Etats et Empires de la Lune (1657) :

On retrouve dans ce récit de Cyrano de Bergerac les caractéristiques du baroque :

♦ Il y a dans ce texte une discussion autour de l’héliocentrisme
♦ Le texte évoque l’univers, son infinité, et surtout le fait qu’il y aurait d’autres mondes.
♦ Cet ouvrage mélange les genres, ce qui est caractéristique du baroque : il a une dimension à la fois exotique et satirique.

D – Autres auteurs baroques :

♦ Théophie de Viau (poésie)
♦ Paul Scarron, Le roman comique (1651-1657)

Tu étudies le baroque ? Regarde aussi :

La mise en abyme (théâtre dans le théâtre) : vidéo
L’illusion comique, Corneille, acte 5 scène 6 (oeuvre emblématique du mouvement baroque)
Les fonctions de la poésie (vidéo)
Louise Labé, « Je vis, je meurs » (analyse)
Le Cid, Corneille, acte I scène 6 (analyse)
Les règles du théâtre classique (vidéo)
Molière : Dom Juan, acte 3 scène 1 : commentaire

Les meilleures astuces en vidéo :

Tu passes le bac de français cette année ?

Inscris-toi gratuitement à ma formation en 10 leçons-vidéos.

Je t'y explique comment réussir le commentaire et la dissertation, comment adapter ton plan à la question posée le jour de l'oral et comment anticiper les questions de l'entretien.

L'inscription est gratuite ! Remplis simplement le formulaire ci-dessous pour recevoir les vidéos :

  11 commentaires à “Le mouvement baroque : vidéo”

  1.  

    Vos vidéos sont très riches, merci beaucoup !

  2.  

    J’adore vos vidéos, c’est très clair, on comprend tout et votre voix est très agréable :) Franchement, je pensais pas que c’était possible, mais j’attend vos autres vidéos sur les mouvements littéraires, un peu de culture ne me fera pas de mal :)

    •  

      Bonjour Esteban,
      Merci pour ce message ! Ma vidéo sur le classicisme sort bientôt et je poursuivrai la série surtout si je continue à lire des commentaires aussi enthousiastes que le tien :) Bonne journée !

  3.  

    Merci pour ce site merveilleux qui m’a aidé à préparer mon contrôle. Tes vidéos sont superbes !

  4.  

    Bonjour, j’ai actuellement regardé votre video qui est très bien réalisée ! Mais je trouve cependant dommage que vous ne faite pas le choix de postez vos vidéos sur YouTube, qui est un tres bon résociaux ! A la fois pour la visibilité et la communication que je trouve plus facile (car lors j’ai regarde vos vidéos sur téléphone et ça arrive que des beugs interviennes, ce qui est très génant…)

  5.  

    Je sais pas comment vous remercier grace à vous .je comprends mieux la littérature.

  6.  

    je suis nouveau sur le site et déjà suis convaincu que je trouverai ici ce que je cherche depuis si longtemps.

  7.  

    En fait je ne suis pas élève, je suis papa de lycéenne en seconde. Votre site m’aide beaucoup à la suivre, à comprendre et intégrer des notions lointaines ou jamais acquises. Bravo pour la clarté.

 Laisser un commentaire

*

*

   

Commentaire composé 2017 - Amélie Vioux - Droits d'auteur réservés - Tous les articles sont déposés AVANT publication chez copyright France - Reproduction sur le WEB interdite -