Les Fleurs du Mal, Baudelaire : résumé et analyse [Fiche de lecture]

les fleurs du mal analyse

Voici un résumé et une analyse (fiche de lecture) du recueil Les Fleurs du Mal de Baudelaire.

Les Fleurs du Mal de Baudelaire est un recueil fascinant car il se situe au carrefour de toutes les influences poétiques du XIXème siècle : le romantisme, le symbolisme et le Parnasse.

Sur le plan de la forme, Les Fleurs du Mal peuvent sembler classique (recours à des formes fixes comme le sonnet, utilisation de l’alexandrin), mais Baudelaire change la musique du vers en multipliant les enjambements, rejets et contre-rejets.

Sur le fond, c’est un recueil qui a choqué la bourgeoisie bien-pensante de l’époque pour sa volonté de mêler le beau et le sordide, la sensualité et le mal.

Ce n’est qu’en 1949 que la Cour de cassation réhabilite Baudelaire et autorise la publication des six pièces condamnées en 1857.

Vidéo d’analyse du recueil Les Fleurs du Mal

Qui est Charles Baudelaire ?

Né en 1821, Charles Baudelaire est un enfant difficile qui ne supporte pas le nouvel époux de sa mère, le commandant Aupick.

Une fois le baccalauréat en poche, le jeune Baudelaire mène une vie dissipée dans le quartier latin (Paris).

Pour l’éloigner de cette vie de débauche, sa famille l’oblige à faire un voyage aux Indes en paquebot, mais Baudelaire rentre à Paris au bout de dix mois.

Il devient critique d’art et critique littéraire.

Ses rencontres amoureuses sont déterminantes et influencent son oeuvre : il s’éprend de la mûlatresse (femme métisse) Jeanne Duval, de l’actrice Marie Daubrun de de Mme Sabatier qui tient un salon parisien.

Les Fleurs du Mal publié en 1857 fait l’objet d’un procès : Baudelaire est condamné en correctionnelle pour « immoralité » (voir ma vidéo sur Le procès des Fleurs du Mal).

Atteint de la syphilis, Charles Baudelaire s’isole et meurt en 1867 à l’âge de 46 ans.

Comment résumer Les Fleurs du Mal ?

Les six sections des Fleurs du Mal retracent l‘itinéraire de Baudelaire, le cheminement de son âme qui vit une véritable descente aux enfers.

Dès le premier poème de l’œuvre, « Au lecteur », Baudelaire explique que le monde est un enfer. Tout au long du recueil, il explore cet enfer :

1 – Dans « Spleen et Idéal », il décrit son tiraillement entre le spleen, qui est une profonde angoisse existentielle et l’Idéal.

2 – Dans « Tableaux parisiens », il tente de se rapprocher de l’autre dans la ville, mais cette tentative de rapprochement aboutit à un échec. Baudelaire met en avant le sentiment de solitude dans la grande ville.

3 – Dans « Le Vin », il se tourne vers les « paradis artificiels » : l’alcool et les drogues.

4 – Dans « Fleurs du Mal », il décrit le vice et la débauche qui mènent au dégoût de soi.

5 – La section « Révolte » exalte Satan, mais Baudelaire nous montre que pactiser avec le diable est inutile.

6 – Dans « La Mort », Baudelaire dépeint son aspiration à mourir. La mort est présentée comme l’ultime remède, le secours suprême (Voir par exemple « Recueillement » ou « La mort des amants » ).

Quels sont les thèmes importants dans Les Fleurs du Mal ?

Le spleen et l’Idéal

Le spleen, mot emprunté à l’anglais et qui signifie humeur noire, est le mal-être baudelairien. Il s’agit d’un dégoût de tout, d’un état dépressif et morbide ressenti par le poète.

A ce spleen, Baudelaire oppose l’Idéal, un monde invisible fait de douceur et de volupté.

Pour comprendre ce qu’est l’idéal chez Baudelaire, il faut faire un petit détour par la philosophie.

Il existe en effet un courant philosophique (celui de Platon) qu’on appelle le courant idéaliste. Selon cette philosophie, le monde qui nous entoure n’est qu’un vulgaire reflet d’un monde idéal, d’un monde des idées. Baudelaire s’inscrit dans ce courant idéaliste. Il considère que le monde dans lequel nous vivons est un chaos au delà duquel existe une unité, un sens, un monde d’ordre et de beauté : l’Idéal. Cet Idéal prend de multiples visages : l’enfance, l’ailleurs exotique, le voyage, les femmes, l’ivresse.

Pour aller plus loin, voir ma vidéo sur le spleen et l’idéal.

La femme

La femme aimée est une inspiratrice pour Baudelaire, une muse aux multiples visages : mère, amante, déesse, diablesse. On retrouve dans Les Fleurs du Mal l’influence des trois rencontres amoureuses de Baudelaire :

Jeanne Duval, une mûlatresse (une femme métisse) qui représente la sensualité et l’exotisme.
Madame Sabatier, qui tenait un salon littéraire et qui inspira à Charles Baudelaire une passion spirituelle.
Marie Daubrun qui joua pour Baudelaire le rôle de sœur et d’amante.

La femme incarne souvent l’Idéal, la douceur, la sensualité, l’exotisme mais aussi la souffrance et la trahison, prenant même parfois les traits d’un bourreau, comme dans « Le Vampire ».

Voir ma vidéo sur les femmes dans Les Fleurs du Mal.

La ville

Baudelaire est fasciné par la ville, et s’inscrit donc à contre-courant du mouvement romantique qui puise son inspiration dans la nature.

Dans la ville, il s’intéresse aux plus démunis : les vieillards et vieilles femmes, les aveugles, les prostituées et les mendiants dont il révèle la beauté, cachée derrière la détresse.

La ville est aussi le lieu de la solitude : celle des plus démunis, qui sont laissés pour compte par la société, et celle du poète exilé dans la ville, qui fait l’expérience de la solitude dans la multitude.

Voir ma vidéo sur la section Tableaux parisiens.

Quelles sont les caractéristiques de l’écriture de Baudelaire ?

Le travail de Baudelaire sur la forme est remarquable : maîtrise du sonnet et de l’alexandrin, quatrains aux rimes riches, sonorités suggestives grâce à de nombreuses allitérations.

Tout en respectant les formes traditionnelles, le poète change la musique du vers en multipliant les enjambements, rejets et contre-rejets, pour en tirer des effets nouveaux.

On note aussi un goût du contraste qui s’exprime dans l’alliance de termes contradictoires.

Comme indiqué dans le poème « Au lecteur » qui ouvre le recueil : « Aux objets répugnants nous trouvons des appas« .

Baudelaire célèbre ainsi une charogne en décomposition dans « Une charogne » ou transforme la beauté en laideur dans « Les métamorphoses du vampire ». A cet égard, le titre du recueil est significatif : il s’agit d’extraire la beauté du mal.

Que signifie le parcours : Alchimie poétique : la boue et l’or ?

Dans le cadre du bac de français 2020, le recueil des Fleurs du Mal est associé au parcours « Alchimie poétique : la boue et l’or ».

Le libellé de ce parcours peut te sembler énigmatique… C’est qu’il reprend les termes de Baudelaire lui-même à propos de sa poésie !

On retrouve en effet cette expression dans les « Bribes » des Fleurs du Mal (les « Bribes » sont des fragments de poèmes que Baudelaire souhaitait certainement utiliser un jour) : « J’ai pétri de la boue et j’en ai fait de l’or ».

On la retrouve aussi dans un projet d’épilogue pour Les Fleurs des Mal rédigé en 1861 : « Comme un parfait chimiste et comme une âme sainte. Car j’ai de chaque chose extrait la quintessence. Tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or ».

Baudelaire compare donc sa poésie à de l’alchimie, une pratique occulte destinée à réaliser la transmutation des métaux vils (plomb) en métaux nobles (l’or).

Cette transformation transparaît d’ailleurs dès le titre Les Fleurs du Mal qui suggère une transformation du mal en fleur.

Le titre Les Fleurs du Mal suggère un processus de transformation du mal en fleur, de la boue en or. Mais quel est ce « mal », cette « boue » et en quoi Baudelaire le transforme-t-il ?

Baudelaire, un alchimiste du temps

Baudelaire est tout d’abord un alchimiste du temps qu’il transforme en éternité.

Chez Baudelaire, le temps est destructeur, c’est le temps de Chronos qui finit par dévorer ses enfants.

Dans « l’Ennemi », Baudelaire définit ainsi le temps : « Ô douleur ! ô douleur ! Le temps mange la vie / Et l’obscur Ennemi qui nous ronge le cœur / Du sang que nous perdons croît et se fortifie ».

Mais ce temps qui emporte tout est transformé en éternité par l’écriture poétique. C’est le sens de l’idéal que le poète parvient à atteindre dans un poème comme « Harmonie du soir » où le chaos du temps est transcendé par une harmonieuse éternité.

Baudelaire, un alchimiste de la société

Baudelaire est aussi un alchimiste de la société dont il sublime la laideur.

Dans « Tableaux Parisiens », Baudelaire donne à la ville une noblesse et une dignité poétique qu’elle n’avait pas auparavant.

Baudelaire valorise ceux qui sont à la marge, généralement exclus de l’espace poétique : les vieillards, les aveugles, « la servante au grand cœur ». Il sublime la ville et les petites gens par son écriture poétique.

Baudelaire, un alchimiste du spleen

Baudelaire transforme le spleen, la mélancolie en inspiration poétique.

Dans « Spleen LXXVIII» (« Quand le ciel bas et lourd… »), la mélancolie emporte le poète dans le désespoir. Dans « Alchimie de la Douleur« , le processus de transformation est même inversé : « je change l’or en fer« , ce qui suggère l’échec du poète.

Mais Baudelaire lutte contre le spleen en le transformant en inspiration poétique.

Baudelaire, un alchimiste du brouillard en clarté

Baudelaire transforme enfin le brouillard en clarté : par le travail poétique, il parvient à comprendre le sens des choses.

Dans « Elévation », le poète montre que la puissance de l’esprit permet de mieux comprendre «Le langage des fleurs et des choses muettes ».

Dans « Correspondances », il décode les signes cachés de la nature pour en comprendre le sens : « La Nature est un temple où de vivants piliers / Laissent parfois sortir de confuses paroles ». Baudelaire transforme ainsi l’invisible en sens.

Tu étudies Baudelaire ? Regarde aussi :

La modernité chez Baudelaire [vidéo]
La biographie de Baudelaire [vidéo]
Le Spleen de Paris [fiche de lecture]

Qui suis-je ?

Amélie Vioux

Je suis professeur particulier spécialisée dans la préparation du bac de français (2nde et 1re).

Mon but est de te donner des cours et conseils simples, directs, et facilement applicables pour augmenter tes notes en 2-3 semaines.

Je crée des formations en ligne sur commentairecompose.fr depuis 8 ans.

Tu peux également retrouver mes conseils dans mon livre Réussis ton bac de français 2020 aux éditions Hachette.

53 commentaires

  • Bonjour, tout d’abord je voulais vous dire que vos vidéos sont très instructives et faciles à comprendre.
    Merci pour cela d’ailleurs!

    Je voulais savoir quelle était la signification du titre.
    J’ai un travail à faire sur ce recueil et la question posée est « En quoi réside la beauté dans les différentes formes du mal? », savez-vous m’aider par rapport à cela?
    J’aurai besoin de vos lumières, j’avoue que je suis un peu perdue…
    Merci d’avance.

  • Il s’agit d’une oeuvre passionnante ,deroutante………(je vois)
    En tout cas merci bcp pour votre aide indispensable ,je plaisante

  • bonjour
    je dois démontrer les similitudes et les différences entre 2 poèmes de Baudelaire sur la Mort
    1-la mort des pauvres
    2-le rêve d’un curieux

    différences; un on prends un élixir pour voir la mort et l’autre le rideau doit se lever
    similitudes; la mort demeure inconnu dans les 2 poèmes

    avez vous autres idees a me suggerer

  • Bonjour,
    Votre site est très bien, il m’aide beaucoup à comprendre certaines choses.
    Cette vidéo m’a beaucoup aidé, elle est complète et très bien faite. Merci
    Avez-vous fait une analyse sur le titre du recueil Les Fleurs du Mal ?
    Merci d’avance

  • Bonjour, je crois qu’il y a une petite erreur de date dans « Le procès des Fleurs du mal », au premier paragraphe, ce serait « en août 1857 » et non pas 1957
    Sinon merci beaucoup pour cette analyse !

    • Bonjour Clo,
      Ce n’est pas normal : c’est qu’un plugin de ton navigateur bloque le visionnage ou qu’il te faut installer un plugin (type flash adobe) pour visionner les vidéos. Pour aller plus vite, tu peux essayer de regarder ma vidéo en changeant de navigateur internet (mozilla, google chrome…) ou bien fais une recherche sur internet pour trouver le plugin qui fait défaut à ton navigateur pour visionner les vidéos.

  • est ce que vous pouvez m’aider à analyser cette citation
    « Encore une Électre ! Quand nous serons à cent… Mais celle-ci offre une particularité. Quoique née la dernière et la dernière venue, elle nous laisse l’impression d’être la plus vieille de toutes, la plus surannée. Cela tient à l’œuvre, sans doute, qui cherche son originalité sans la trouver, entre quatre ou cinq imitations, mais surtout au spectacle qui nous restitue, dans un invraisemblable bric-à-brac cubiste et dadaïste, une avant-garde depuis longtemps passée à l’arrière-garde. Sa technologie, qui remonte à la découverte de l’art nègre et aux expositions de dessins de fous dont les années d’après l’autre guerre »

  • Bonjour,

    Je dois lire Baudelaire, Les fleurs du mal pendant les 2 semaines de vacances et les vidéos étaient bien mais pourquoi les 4 autres parties, Vin, Fleurs du mal, Révolte et Mort n’ont pas de vidéos, je suis un peu perdue…

    Merci d’avance et encore merci pour les 2 premières vidéos qui m’ont bien aidées.

    • Bonjour Enora,
      J’ai fait 7 vidéos sur Baudelaire et Les Fleurs du Mal. Je n’ai pas fait une vidéo par section des Fleurs du Mal mais plutôt des vidéos sur des points clés qui font souvent l’objet de questions à l’oral de français. Clique ici pour voir la liste de mes articles et vidéos sur Baudelaire.

  • Bonjour,

    Êtes-vous sûre qu’il est impossible de tomber en lecture analytique sur un texte que l’on a pas étudié en classe ? Je connais quelqu’un qui lui à été interrogé sur un texte qu’il n’avait pas travaillé, et qui a donc dû faire un commentaire en 30 min. Ça m’effraye un peu…

  • en fait j ai un commentaire composé cette année sur les fleurs du mal de charl baudelaire et je veux bien apprendre la méthode comment peut travailler sur un commentaire composé

  • bonjour,
    je voudrais savoir si c’était possible d’avoir une analyse sur le poème  » hymne » et non hymne de beauté que vous avez déjà fait qui fait parti des épaves?
    merci

  • Bonjour Amélie !
    Pour commencer je voulais vous remercier pour ce site juste MA-GNI-FIQUE qui m’a été d’une très grande aide pour l’écrit de français !! Vos vidéos sont très claires et merci beaucoup pour cela!
    Je voulais vous demander si vous pouviez faire un commentaire composé sur « Ciel Brouillé » de Baudelaire, car je dois le présenter à l’oral et le plan de ma prof n’est pas super super et j’ai l’impression de n’avoir pas bien saisi le sens du texte…
    Merci beaucoup encore une fois!

  • merci beaucoup vos vidéo me sont d’une grande aide étant donné que je passe le bac de français cette année grâce à vous je me suis beaucoup améliorée et mes résultats sont en constante progression 🙂
    mais quand pourrions nous avoir la vidéo de  » la femme dans les fleurs du mal » ?
    mais sinon merci beaucoup sérieusement votre blog est une bouée de sauvetage!!!

  • Bonjour Amélie je viens de tomber sur ce site très enrichissant, on n’étudie maintenant les poètes maudits et les poètes romantiques et voilà maintenant que grâce à vous je peut bien découvrir le mal des fleurs et tout ce qui tourne autour. Je vous remercie infiniment

  • Merci beaucoup pour toutes ces vidéos qui m’ont bien aidées à comprendre ce livre, vivement la place des femmes, j’ai un exposé sur le cycle de Mme Sabatier et Jeanne Duvale pour bientôt.
    Je garde ce site sous le coude !

  • Mille mercis ! Mon fils Cyrill a trouvé votre site et j’en suis ravie. Ses cours sont chaotiques et vous lui apportez les réponses dont il a besoin. Il me transmet vos rapports afin que je les lise avec lui et c’est un grand soulagement car sa classe n’est pas prête du tout pour l’examen ! Vous êtes une aide précieuse et je garde vos coordonnées pour ma fille qui aura le bac de français l’an prochain. Bonne continuation !

  • Bonjour Amélie,
    je viens de tomber sur ton article sur Les Fleurs du Mal, il est vraiment génial c’est super ce que tu fais! Cela m’intéresse beaucoup puisque je dois faire une fiche de lecture ur ce livre, fiche qui doit être composée de 5 grands thèmes contenus dans ce recueil, thèmes que je n’ai pas encore totalement décidé. La vidéo que vous avez publié m’est déjà d’une grande utilité et je vous en remercie beaucoup!
    Seulement voila, j’ai une petit soucis: je vois dans l’introduction de votre vidéos que vous dites que vous en avez fait 5 autres pour plus développer les différents thèmes du livre, mais je ne sais malheureusement pas où trouver ces vidéos, j’ai cherché, mais en vain!

    Pourriez-vous, s’il vous plait, m’indiquer où est-ce que je peux les trouver ?
    Merci d’avance.

  • Cette vidéo est comme toutes les autres une merveille, c’est à se demander comme on ne l’avait pas vu avant !
    Excellent site qui permet de mieux comprendre le français, merci. J’envie les prochaines personnes qui découvriront votre site quand il sera encore plus complet !
    Continuez ainsi 😀

  • avant de connaitre votre site je ne comprenais pas bien Baudelaire, mais la tout vos articles me le font comprendre de plus en plus et me le rend de plus en plus interessant à étudier. Merci énormément pour ça car aucun autre site n’est aussi clair et intéressant que le votre.

Répondre à chuchu X